Les chrysantèmes de Modiano


Elle disait que les chrysanthèmes
Sont autant de je t’aime
Que laissent les vivants évanouis
A leurs morts couchés dans l’herbe des nuits.
Elle disait « Regarde les cendres pures
Qui volent au-dessus des stèles
Quand le ciel de novembre
Revient des boutiques obscures,
Du vent dans son regard, du givre sur ses ailes ».
Et ton nom gravé dans le marbre froid,
Déjà, oui, déjà décembre….
Qui arrive sans toi.
Alors là-bas dans les nuages
Il me semble qu’un cirque passe
Avec dans son sillage
L’ombre d’un chien de printemps qui trace
Un chemin qui te ramène
Le coeur brisé de haine,
Vers le vestiaire de l’enfance,
La porte à pas-de-chance
Où sont accrochés polissons
Tes derniers chaussons,
Regarde, ils  dansent sans bruit
Une dernière ronde de nuit.
Tu disais que les chrysanthèmes
Entre vertiges et vestiges
Deviennent fleurs de ruines
Scintillant sous la pluie fine
Et quand bien même….
C’est moi aujourd’hui qui fustige.
Tu disais, tu t’es tue.
Pour toi je suis venue,
La Petite Bijou, ma petite sœur,
Déposer ces pauvres fleurs
Et te dire à l’ombre des statues
Qu’ils n’étaient pas tous
De si braves garçons
Ceux qui continuent
De boire leur mousse
Ivres de désillusions,
Ceux qui tremblent d’effroi
Et ignorent les lois
Ils chantent et pleurent sans remords
Ces fous qui t’ont blessée à mort,
Ici-bas et pour longtemps encore,
Dans le café de la jeunesse perdue.

Ma participation à l’atelier de SKRIBAN (Gwénaëlle) qui nous demandait aujourd’hui un poème nostalgique en y insérant ces dix titres de Patrick Modiano. Quand on me prend par les sentiments (et Gwen sait y faire en ce domaine^^), je ne résiste pas et j’ai pris une petite heure de pause pour concocter ce poème. Ce qui m’a sortie un peu de ma coquille opaque dans laquelle je me cogne depuis plusieurs jours ! Voici les titres qu’il fallait glisser : L’herbe des nuits, Dans le café de la jeunesse perdue, Un cirque passe, Chien de printemps, Fleurs de ruine, Vestiaire de l’enfance, Rue des boutiques obscures, De si braves garçons, La ronde de nuit, La petite Bijou.

40 réflexions au sujet de « Les chrysantèmes de Modiano »

  1. Beaucoup de mélancolie et de regrets dans ce beau poème. Une heure seulement?
    La liste des titres de Modiano sont déjà un poème à eux seuls…
    Bonne énergie pour casser la coquille.

    • Merci Fransoaz, je n’ai pas pu m’empêcher de regarder les consignes de Gwen et c’est venu pendant le petit déj’, voilà j’ai cassé ma coquille aujourd’hui, c’est de sa faute !!! Modiano m’a bien aidée ! 😉

  2. Très beau ! (et t’as réussi à placer la mousse, trop forte !) Souris, ma p’tite Aspho, bon courage pour ce boulot si prenant qu’on ne rigole même plus dans les comms !!! Les moinillons t’envoient leurs meilleurs souvenirs (burps)

    • Warf warf Anne !!! La mousse rimait avec tous !!! Je comprends que les moinillons se sentent concernés, tu leur diras bien le bonjour de ma part, je ne les oublie pas !!! Désolée pour ce silence mais je n’ai pas trop le choix si je veux avancer, cependant un petit fou rire le dimanche en votre compagnie, je ne dis pas non !!! Mais dis-moi les moinillons ne sont pas à la messe à cette heure ? Hein ? 🙄 Déjà là à te ravitailler, si c’est pas malheureux !!! 🙂

  3. Magnifique,vraiment magnifique.L’univers de Modiano t’a ouvert des portes et j’espère que la coquille va s’ébrécher.A bientôt.

    • Merci vraiment Eeguab ! Les titres de Modiano étaient déjà inspirants, je n’ai pas trop de mérite ! Et non, ma coquille est censée me protéger d’Internet, de mes promenades sur les blogs mais juste quatre jours et je craque !! Je ne perds cependant pas de vue mon objectif, juste une pause aujourd’hui ! Bises 🙂

  4. Et voilà, tout ça, c’est encore de ma faute! 😆 Mais tu as été si joliment inspirée par cette consigne… ça aurait été dommage de ne pas nous en faire profiter! Maintenant, retourne sagement à ta retraite, bien au calme. BIZ

  5. Je suis venue voir la photo dont tu parlais chez Gwen 😉
    Un bel hommage à une soeur disparue
    Très beau poème je te l’ai dit chez Gwen 😉
    Bon dimanche (et bonne pause)

  6. Brr, quel texte terrible, j’en ai la chair de poule, mais un magnifique exercice de style. Il faudra que j’aille faire un tour chez Gwen un de ces quatre…
    Au fait, à quand les prochaines plumes?
    Biz

      • rien n’est périmé, les styles changent et crois moi, en ce moment, je suis un peu lasse du parler « jeun’s » alors..j’achète ton style !:) Bisous

        • Merci Ava, les « djeuns » se contentent d’un vocabulaire minimaliste pour communiquer, ils s’enferment aussi dans certains codes pour se démarquer mais à force ils se ressemblent trop… Gros bisous♥

  7. J’ai raté le rendez-vous de Gwen… Mais j’ai bien fait, c’était trop dur pour moi !
    Je n’ai rien vu du tout, enfin pas les 10 titres glissés, j’ai lu le poème… et je cherchais où tu voulais en venir 😆
    Tu as bien fait de d’ébrêcher ta coquille, ça te dégourdit les neurones et tu nous fais rêver…
    Bonne semaine & bisous d’O.

  8. Hé bien moi j’ai cru que tu avais recherché un poème de Modiano pour un challenge quelconque . Je n’ai rien lu de lui, je sais que c’est l’un des plus grands auteurs vivants et il n’arrive pas à aligner 3 phrases en entier à l’oral…c’est impressionnant. je pense qu’il écrit principalement des romans mais pourquoi pas des poèmes…
    Pour moi c’est bien plus qu’un simple exercice de style…et on y retrouve ton style à toi…

    • MTG, nous avons dû voir la même émission concernant « l’oral » de Modiano ! J’étais assez effarée et mal pour lui ! Mais bon… Contente que tu y retrouves mon style car je me perds un peu en ce moment de ce côté là, warf ! 🙂

    • MTG, arrrfff, je mords, j’ai les cheveux emmêlés et je mange directement le poulet cru. Avec les mains (re-warf) ! J’ai envoyé l’homme a la chasse pour etre vraiment au calme. La blogo me manque, vivement que j’ai fini, je sprinte mais n’etant pas une grande sportive, je dois m’arrêter pour respirer ! 😆 je t’embrasse, merci de ton passage sur mon blog qui me fait l’effet d’une pizza morte ! 😀
      Ce message a été envoyé depuis un terminal BlackBerry de Bouygues Telecom

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s