OSCAR WILDE ET LE MEURTRE AUX CHANDELLES de Gyles Brandeth


Lu pendant le dernier Marathon de lecture, cet opus est antérieur à « Oscar Wilde et le jeu de la mort », cette fois-ci je n’ai pas été perdue. J’ai retrouvé Robert le biographe officiel d’Oscar Wilde qui sous la plume de Gyles Brandeth est d’une réalité saisissante. Merci Aymeline de m’avoir fait découvrir cette série de qualité.

Oscar Wilde découvre un jeune homme de seize ans, mort, dans un hôtel de seconde zone où Oscar  a pour habitude…de lui donner des cours de théâtre. La mise en scène autour du cadavre est sabbatique : le jeune homme est livide comme « exsanguiné » sans plaie ou blessure et autour de lui, une multitude de chandelles… Il se prostituait et n’avait que seize ans. Mais voilà, le lendemain le corps a disparu et sans cadavre, Aidan Fraser, le sémillant inspecteur de Scotland Yard refuse d’ouvrir une enquête, on dirait même qu’il l’évite… Jusqu’à ce qu’un cadeau macabre arrive chez Oscar dans une boîte à chapeaux le jour de l’anniversaire de Constance, son épouse. Horreur ! A ce moment là, Fraser ouvre officiellement l’enquête qu’Oscar, aidé de son ami Conan Doyle avait bien entendu commencée…

Je ne vous en dis pas plus sur le dénouement et les multiples rebondissements qui nous accrochent à ce livre délicieusement british. Avec Oscar, on tombe le corset et on se cultive ! Il est toujours aussi amoureux de la Beauté : « Une passion pour la beauté n’est rien d’autre qu’un désir sublimé de la vie ». Nous y retrouvons aussi une multitude de références théâtrales, picaresques, littéraires de l’époque victorienne et même quelques piques sur des auteurs contemporains d’Oscar, ainsi :  » Mr Henry James écrit ses histoires comme si c’était pour lui une douloureuse obligation » (à propos des Bostoniennes qui vient de sortir), p.175-176. Nous nous promenons aussi dans le Londres de l’époque et pas seulement dans les beaux quartiers où réside la gentry, Oscar Wilde n’hésitait pas à s’encanailler dans le East End sous des prétextes toujours honorables… Les notes de bas de page expliquant les références citées sont presque aussi intéressantes que le livre en lui-même. Et bien sûr, on ne reste pas insensible devant la munificence et la générosité d’Oscar, générosité qu’on ne lui a pas rendue…  » Il m’est arrivé de rencontrer des gens qui adorent donner aux autres ce dont ils auraient eux-mêmes le plus besoin dit Oscar (…) ». p 136.  Inutile de vous dire que Gyles Brandeth possède une connaissance encyclopédique de la vie d’O. Wilde, d’A. Conan Doyle et de Robert Sherard (voir les remerciements à la fin) et que nous sentons vraiment le souffle de Wilde dans ses livres.

Une participation qui compte pour les challenges suivants : Le challenge victorien d’Aymeline-Arieste, I Love London de Maggie et Titine, Voisins-voisines de Anne, Petit Bac d’Enna, et Thrillers-Polars de Liliba. Et celui de George et Sharon « Romans sous influence« ….

55 réflexions au sujet de « OSCAR WILDE ET LE MEURTRE AUX CHANDELLES de Gyles Brandeth »

    • Keisha, je n’y comprenais rien pour le premier, il faut s’y connaître un minimum en Oscar Wilde ! Une lecture qui mêle polar, références historiques et littéraires, bluffant !

    • Syl., moi aussi mais c’est le problème des séries, j’aimerais pouvoir les lire d’une traite quand j’en commence une mais pas assez de temps ! C’est Monk que j’ai hâte de retrouver… et Le chat de Lilian J. Braun !!!

  1. C’est un auteur que j’aimerais découvrir étant donné qu’il est anglais et qu’il passe pour ne pas avoir eu sa langue dans sa poche… mais quel titre tu me conseillerais? Le portrait de Dorian Grey qui est le seul titre que je connaisse de lui ? Tu me connais un peu, il me faut des sentiments…

    • MTG, je n’ai rien lu de Wilde hormis quelques poèmes au lycée, j’ai Le Portrait de Dorian Grey dans ma PAL, si tu l’achètes on pourra faire une lecture commune l’an prochain, ce serait sympa ! Il a écrit beaucoup de théâtre aussi mais j’accroche moins à ce genre…

        • MTG, ne t’inquiète pas, on choisira un moment propice et puis tu peux le commencer avant et on en parlera par mail entre temps mais c’est surtout notre billet qui doit sortir le même jour et mentionner qu’on a fait une LC !!! Voilà tu sais tout, tu vas devenir un vrai blogueur accompli ! A quand les challenges ??? 😆 Bises

    • Bianca, certains la trouvent « artificielle » ou « mal ficelée » (voir en commentaires), personnellement j’ai passé de bons moments avec les deux opus, à toi de te faire ton avis !!! 😉

    • Sérieux ??? Pas du tout !!! 😆 Les références ne gênent pas la lecture contrairement à d’autres que j’ai lus et on a le sourire très souvent !!! Humour british, esprit british, tu vas boire des litres de thé en le lisant !!! 🙂

    • Philisine, tu es dans l’état de quelqu’un qui doit se faire son avis ! C’est vrai que j’ai fait plus court sur ce billet, en ayant beaucoup dit pour le premier opus que j’ai lu, c’est sensiblement pareil, sauf l’enquête mais l’ambiance « Wilde » est là, après que ce soit trop ou trop peu, c’est selon ! Il faut aimer les ambiances british victoriennes, moins corsetées avec Oscar, c’est le moins qu’on puisse dire ! 😉

  2. Aaah, Oscar ! ♥ Les livres de Gyles Brandeth sont vraiment des petites merveilles qui mettent en scène cette époque et ses personnages avec brio… J’ai hâte de lire le dernier sorti !!! 😀

    • Dans mes bras Morgouille !!! Je suis assez épatée quand même par le travail de documentation que l’auteur fournit, c’est impressionnant ! On allie culture et détente, ce qui n’est pas souvent le cas !!! Bises 😀

      • Je crois me souvenir qu’il avait même été rencontrer des gens qui avaient connu des membres de sa famille, pour avoir un ressenti de comment Oscar était vraiment dans la vie ! Et je plussoie, c’est génial d’apprendre mille choses tout en s’amusant à suivre l’enquête et les bons mots d’Oscar et ses potes ! 😀 Bisouilles !

        • Morgouille, il explique dans les Remerciements à la fin toutes ses sources, ses rencontres avec le petit-fils d’Oscar, les journaux intimes qu’il a lus, c’est impressionnant ! Bises 🙂

  3. Avec Ys, je dois être l’un des seuls à ne pas avoir apprécié ce bouquin. J’ai vraiment détesté. L’auteur s’écoute trop et ne s’efface pas un instant devant son personnage. J’ai trouvé l’intrigue mal ficelée et les ficelles énaurmes !

    • ICB, j’avoue avoir été perdue au début du premier (qui est d’ailleurs le second de la série), ne sachant pas qui parlait ! Les intrigues policières m’ont parues presque superflues, ce n’est pas ce que j’ai le plus aimé dans ces livres ! Mais je conçois qu’on n’apprécie pas ! Il en faut pour tous les goûts que veux-tu !!!

    • So, tu as un grand nez ? Je ne m’en rappelle pas !!! Je suis sûre que cette série te plairait, on s’y sent bien ! 🙂 Bises du matin, je « pause » en ce moment et je suis un peu décalée dans mes commentaires, j’essaie de rester déconnectée pour me concentrer sur ce que j’ai à faire mais ce n’est pas facile !!! 😆

  4. Je l’avais lu à sa sortie mais je n’avais pas vraiment aimé (d’ailleurs j’ai complètement oublié l’histoire !!), mais je ressaierai de le lire à l’occasion, puisque tu as l’air de t’être bien amusée 🙂

    • Eliza, les avis sont partagés, personnellement j’ai passé de bons moments même si je pense avoir préféré le tome deux que j’ai lu en premier : Oscar Wilde et le jeu de la mort. Globalement, c’est une lecture détente assurée ! 🙂

    • Ava, je ne suis de « rien » jusqu’à la fin du mois, j’ai des urgences et quelques soucis, je suis en pause ! Désolée, je verrai ça quand j’aurais un peu plus de temps pour bloguer à nouveau, je ne m’engage plus dans rien pour l’instant !!!!♥ (voir mon blog-it dans la colonne de droite du blog)……

  5. Je me souviens avoir adoré ce premier opus.
    Merci pour ta participation : vue ma lenteur à mettre à jour mes challenges, d’ici un mois ou deux, cela devrait être fait.

  6. J’ai pour projet de mieux connaitre Oscar avant de lire ces romans. J’ai un livre de nouvelles dans ma pal, mais j’ai oublié où je l’ai mis !

    • Touloulou, avec cet auteur tu es plongée direct dans la vie d’Oscar, les notes de son biographe officiel à l’appui ! Je n’y connaissais pas grand-chose, j’ai eu du mal à suivre puis après une séance Wiki j’ai tout compris et je me suis régalée ! J’ai Le portrait de Dorian Gray dans ma PAL, mais quand ???

  7. Il faut vraiment que je me décide à le lire, il est dans ma PAL en anglais pour m’obliger à travailler cette langue. Mais je dois bien avouer que ma flemme a retardé jusqu’à présent cette lecture.

  8. Tu me donnes vraiment envie de le sortir de ma PAL avec les extraits que tu cites (notamment sur Henry James :)), le « délicieusement British » sonne agréablement à mes oreilles !

    • Je crois qu’il est sorti ce tome 3 ! C’est vrai qu’on a l’impression de rentrer dans un monde douillet et connu à chaque fois ! On lui taperait dans le dos !!! 😆

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s