LES TROIS LUMIERES de Claire Keegan


J’ai lu ce livre minuscule (90 pages) lors de la première heure du Marathon de lecture du 13 octobre dernier et le charme de ces pages m’a fait entrer dans une autre dimension ! En effet, la concision de l’auteure lui permet de dire un maximum, de laisser voguer notre imaginaire avec le talent d’évoquer suffisament en peu  de mots…

Bien que le lieu et l’époque ne soient pas cités, nous sommes en Irlande, en pleine campagne, proche de la mer et le contexte décrit par petites touches saillantes est explicite. C’est l’histoire d’une petite fille issue d’un milieu pauvre, affublée d’une multitudes de frères et soeurs, son père est aux abois et la confie le temps d’un été  à de la famille éloignée qu’elle appellera Mr and Mrs Kinsella. Son séjour là-bas où elle retrouve le statut d’enfant unique et choyée est propice à la réflexion, aux questions qu’elle se pose et dont elle n’a pas toutes les réponses…  » Je n’ai jamais rien goûté de plus pur et de plus frais que cette eau : cette eau me raconte que mon père s’en va, qu’il n’a jamais été là, que je n’ai rien après son départ. » (p. 29).

Il règne un drôle de climat pendant cet été de toutes les interrogations, sur la vie, la maternité, la famille, celle qui nous a engendré et celle que l’on pourrait choisir. Nous sommes mal à l’aise un certain temps et la fin, éblouissante, inattendue nous laisse sans voix ! Notre imaginaire galope à tout va ! Le style concis, ciselé nous permet d’ouvrir tout grand nos yeux vers ces terres rurales et sauvages d’Irlande, donnant au récit une trame intemporelle, cousue depuis la nuit des temps et porté par une plume d’une violente douceur . Claire Keegan écrit comme elle lit : (…) j’écoute la pluie et je lis mes livres , prête plus d’attention aux histoires et invente une fin pour chacune d’elles, à chaque relecture ».

MissBouquinaix accompagnée de ma chère LiliGalipette a publié la semaine dernière une interview de l’auteure (quelle chance !!!)  et je suis contente de son discours car c’est exactement ce que j’ai ressenti à la lecture : elle n’en dit pas trop pour permettre à ses lecteurs d’imaginer une suite ou d’autres pistes.  Allez lire cette interview de toute urgence, c’est ICI ! Et lisez ce livre enchanteur !

J’inscris cette lecture au challenge Voisins-Voisines d’Anne, l’Irlande est une île certes mais comme l’Angleterre non ?^^

56 réflexions au sujet de « LES TROIS LUMIERES de Claire Keegan »

      • je vais avoir du mal à ne pas l’acheter car quand je vois que j’ai suivi ton avis pour Olympia Alberti et ce que j’en ai reçu ( j’ai fait un article dessus 😉 ) …. je ne peux q’y aller les yeux fermés 😆

        • Laure, j’ai vu ton billet et je suis vraiment soulagée que ça t’ait plu, c’est tellement subjectif un ressenti qu’il peut ne pas plaire à tout le monde !!! Mais avec Mme Alberti, je ne prenais pas trop de risques !!! 😆

          • oui alors je te remercie vraiment pour ça d’ailleurs parce que c’est vraiment une fabuleuse découverte, comme une révélation. J’ai hâte d’en lire davantage 😀 c’est dans ces moments là que l’amour des mots est à son paroxysme. C’est fou ce qu’ils peuvent faire, provoquer ! 😉

            • Laure, tu n’as pas à me remercier !!! Manquerait plus que ça !!! Les mots sont souvent question de sensibilité « commune » ou « voisine » et nous permet souvent de nous rapprocher, davantage que les banalités échangées avec nos voisins de tous les jours ! C’est la magie de la littérature ! 😀

  1. Je n’ai pas aimé ce livre, trop court pour que je réussisse à rentrer dans l’histoire et surtout trop triste pour moi… Il y a de l’optimisme, certes, mais je n’ai pas pu mettre de côté l’attitude des parents de l’enfant.

    • Saxaoul, Ha ? Oui bien sûr mais le contexte de pauvreté et de promiscuité y est pour beaucoup ! Ce qui m’a mise mal à l’aise pendant la lecture c’était l’attitude ambigüe des Kinsella et puis la fin a tout éclairé !!!

  2. Hé bien celui ci est noté sur un post-it, à la fois pour l’Irlande, la brièveté et pour les passages cités. Je crois avoir déjà lu une critique sur un blog, je ne sais lequel, mais pas les deux que nommes.

    • MTG, je suis certaine que tu vas adorer !! La virtuosité de Claire Keegan sur ce format court est magistrale ! Et il a été beaucoup chroniqué, je l’ai acheté à Agora avec ta swapounette en septembre, il venait de sortir en 10/18… Eh bien je ne suis pas déçue !!!^^

    • Morgouille, certes 10/18 mais c’st avant tout une perle de chez Sabine Weispeser, voir l’interview de Missbouquinaix !!! Je t’ai répondu un looong mel Madame Sherlockette Holmouille !!! 😀

    • Rhooo Anne, je suis désolée, tu m’as donné de mauvaises habitudes !!! 😆 Et puis ça te fait faire une balade hein !!! Mais si tu veux je peux venir et tu me paieras une blonde mousseuse et tu me présenteras un moinillon !!! 😀 D’ailleurs il faut que j’aille chercher le lien WP, je dois avoir celui d’OB, avec tous ces changements aussi que veux-tu … J’arrive, préviens l’abbaye !!!^^

    • J’avoue que ces formats courts me désespéraient il y a quelques mois et finalement quand ils sont bien écrits et chargés d’émotions ce n’est pas plus mal ! Tu as un coeur de pierre Alex, attention !!! 😆

    • Ma Korrriiiigaaaane ! Dites-moi que je rêve, j’ai une hallu !!! La fin ? Là tout de suite, ça ne me revient pas, je l’ai pris comme une parenthèse et une explication de la filiation… de mémoire, il faudrait que je m’y replonge, c’est loin !

      • Mais c’est vrai, ça, elle est en train de nous faire une apparition, la Bretonne ! M’enfin, la fin… est ouverte : tu peux comprendre comme tu veux, tout n’est pas dit ! La petite fille se jette dans les bras du monsieur qui l’a accueillie, signe d’un merci très reconnaissant, une émotion qui ose enfin se dire, soit encore plus fort, elle marque qu’elle veut vivre avec ces gens-là plutôt que ses vrais parents. Enfin je l’ai compris comme ça… entre deux sanglots, tant cette fin m’a touchée ! Ca va, ‘tite Korrigane, ton bonnet est remis à l’endroit ??

        • Merci Anne, tu me l’as enlevé de la bouche !!! 😆 Et t’as vu elle nous fait des apparitions sous-marines sur de vieux billets mais l’avantage de WP quand on est abonné à un fil, on voit tout ce qui se passe ! Tu as remis ta coiffe ? Pas trop froid sous ton dolmen sur la lande gelée ??? Je t’embrasse♥♥♥

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s