L’envers de la nuit …


Il faisait encore nuit quand je me suis réveillée ce matin,  j’ai su de suite que tu étais parti. Pour ne plus revenir cette fois.

J’ai entendu un bruit ouaté dans ma tête, on aurait dit un oiseau blanc dans le blizzard, une petite chose gelée égarée dans la neige avec grâce et dénuement. Le cœur cousu et refermé  sur mon absence de larmes j’ai crié  « c’est pas la fin du monde »,  même si ça y ressemblait terriblement.  Et zut ! Ces larmes qui refusaient de couler, faisaient comme une barrière entre ma respiration et  mon incapacité à bouger.  Que voulais-je vraiment, hormis partir, quitter cette maison vide et sans joie ?
Elle ne serait dorénavant que l’envers du paradis, un feu éteint dans l’âtre froid des cendres mortes et ma voix filant dans le silence relèverait bientôt du domaine des murmures. De ceux qui ne caressent plus la peau au petit matin frileux, de ceux qui se perdent avec les cerfs volants lâchés les jours de grand vent par les enfants insouciants. Le ravissement de l’été s’achevait à la porte, balayé par les feuilles d’automne qui crissaient sur le chemin à parcourir, les fossés à franchir sans tomber. Je décidai de ne pas ouvrir les volets,  de constater que rien,   rien ne s’oppose à la nuit quand elle décide de déposer son linceul noir sur nos amours, un morceau de crêpe  en bandeau dans nos cheveux. La traversée des apparences n’est qu’un bateau fantôme dans cette coquille vide où même le bruit de tes pas me hante quand le bois joue avec les vieux parquets…

Vous vous demandez bien ce que c’est que ce texte avec des titres de livres que vous aurez certainement reconnus !!! Eh bien Gwen a renfilé son tablier de Skriban (avec sa panoplie de dompteuse !), ICI, et rouvert l’atelier du dimanche : elle nous avait demandé pour hier de choisir 10 titres de notre PAL et de nous en servir pour faire un texte ! Que du bonheur ! Mes titres étaient :

–         La traversée des apparences de Virginia Woolf
–         Du domaine des murmures de Carole Martinez
–         Le cœur cousu de Carole Martinez
–         Le ravissement de l’été de Luisa Etxenike
–         Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine de Vigan
–         Les cerfs-volants de Romain Gary
–         Grâce et dénuement d’Alice Ferney
–         C’est pas la fin du monde de Kate Atkinson
–         Un oiseau blanc dans le blizzard de Laura Kasischke
–         L’envers du Paradis de F.S. Fitzgerald.

Publicités

37 réflexions au sujet de « L’envers de la nuit … »

  1. Ha ha belle idée. En lisant ton texte j’ai cru qu’il s’agissait de titres de chansons ou de phrases extraites de chansons…il y en a si tu regardes bien. Ta pal est pas pale…bises du lundi tout pourri.

    • MTG, j’aime l’atelier de Gwen, elle a toujours des idées originales et il y a une bonne ambiance, même si on speede un peu !!! Et c’est vraiment un lundi pourri, tempête pour nous !!! 😦

  2. rebonjour Asphodèle,
    Je t’ai déjà laissé un petit mot chez Gwenaelle, mais il vaut mieux deux fois qu’une.
    Dans ton texte, indépendamment des tites j’aime beaucoup les bruits ouatés, les murmures, le grincement duvieux parquet …. en fait tous l’univers sonore à la fois triste nostalgique
    Bises

    • Coucou Val, ça y est j’arrive !!! J’ai juste 3 heures en batterie, je vais aller lire (enfin) les autres ! Il faut dire que mes titres se prêtaient peut-être à cet univers tristoune !!!^^

  3. Encore un exercice magistralement réussi. 😀 Ta poésie à fleur de larmes est très belle et s’accorde parfaitement avec la saison. 😀 J’adooore ! 😀

  4. Trop beau. C’est drôle en lisant ton billet, j’avais le billet du Choupinet en parallèle, avec les oranges de Leiloona… Vous étiez sur la même longueur d’onde, encore 😆

    10 titres dans ma PAL : juste pas possible 😆
    Je sais plus où j’en suis, j’ai plusieurs livres commencés et pas finis, j’ai passé ma matinée dans la Bloguo, je trie mes photos, je me prépare à la reprise, je-moi-je peux pas vous suivre sur cet atelier là 😥

    J’ai préparé mon Book & Tag pour dimanche matin 7 heures 😆
    Je te laisse tranquille, avec tes tempêtes 😆
    Bisous d’O.

    • Soène, ayé je suis là !!! 🙂 J’ai vu que le texte de JC et le mien se faisaient écho et pourtant rien à voir !!! 😆 Même pas le même atelier !!! Bises ma belle

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s