LES PLUMES DE L’ETE 22 – Résultats de la collecte des mots en V !


 Eh bien, je vois que tout le monde n’est pas parti, encore une belle récolte pour cette période aoûtienne  ! Voici donc les mots qu’il vous faudra placer dans votre texte de samedi : Avec la permission d’en ôter un puisque nous atteignons les 21 mots dont un facultatif : victorieux qui fait redondance avec victoire.

vasque – vicissitudes – vacance (au singulier) – victoire – verveine – viaduc – vernaculaire – volubile – véto (le vétérinaire pas le droit de veto, hein Soène !!!) – vagabond – vice – vibration – valser – vampire – véloce – vinaigrette – vaste – voler (au sens de voler comme un oiseau) – victorieux (facultatif) – voluptueusement – verdure.

Je vous souhaite une belle inspiration et vous laisse avec cette petite blonde qui dissipe la classe !!! 😀 Comment ça vous ne l’avez pas reconnue ??? Mais oui c’est S…e, pas moi !

Publicités

82 réflexions au sujet de « LES PLUMES DE L’ETE 22 – Résultats de la collecte des mots en V ! »

  1. De retour de Marciac! C’était top… prête pour affronter les mots en V… Je n’ai pas encore mesuré la difficulté. Mais à mon avis, ça va encore être du sport! Bises 🙂

    • Bettina, tu me fais rire !!! Je suis de retour de chez moi où ça valsait pas mal, il y a toujours du monde, je vais commencer mon texte plus tôt si je veux y arriver pour samedi !!Bises la sportive !!! 😆

  2. Hello Miss Aspho,
    J’sais pas pourquoi, j’ai toujours été « cheffe » de classe 😆
    Mais alors là, tirer la langue, ja-mais !
    Merci pour le lien, je vais devenir célèbre à force !
    Bonne journée et à ce soir et bisous d’O.

    • Soène, je me doutais que la langue tirée était « too much » mais l’attitude te ressemblait tellement que je n’ai pas pu résister !!! 😆 Mais tu es célèbre !!! Bisous

  3. Elle est toute mignonette cette « petite » S…e dissipée … 🙂 Quelle joie de pouvoir mettre un visage (même dessiné) sur cette espiègle amie virtuelle des plumes de l’été !!! Merci et très belle journée à toutes et tous. Bises à vous 2 (Aspho et S…e) !!!

    Coincoins animés

  4. Légère amélioration alors je me lance… enfin façon de parler car je peux tout juste pianoter sur le clavier mais… les neurones vont bien car migraine a disparue depuis hier.
    Donc à plus tard…
    Bisous
    Violette

  5. J’ai oublié hier mais je vois que la récolte est bonne… 😀 Pas le temps de lire tous les commentaires cependant je me pose une question pourquoi le sens des mots est-il imposé ?
    Je note et j’essaie de faire de mon mieux.
    Bises Choupinette. 😀

  6. Ping : Les plumes de l’été 22 « la boîte à soleil

  7. Bonjour Asphodèle, le vais tenter de te la faire vespérale, si tu aimes, mais je ne garantie rien avec ces mots. 😉 Ma plume glissera-t-elle aussi bien que d’habitude ? Telle est la question. 😀
    Bonne journée ! 😀

  8. Ping : Valser à mort… Les Plumes d’Asphodèle « FICTIONS et frictions

  9. Ping : Conclure ? | elcanard@ne

  10. Est-ce que c’est t’y là que les sbf peuvent trouver un peu de fraicheur?
    Je sens venir l’orage…à grands pas pas…. Tanpix! Jakline.

    (V) Valérie la chauve souris et le grand Génome.

    La douceur de cette chaude soirée d’août s’annonçait particulièrement compromise.
    Viviane avait été insupportable toute la journée.
    – Qu’est-ce qu’on fait maintenant, où on va, et pourquoi, et là c’est quoi ? Des gambas ? Oui, mais en beignet comme au restaurant chinois… ?
    Ni le canoë, ni la natation n’avaient eu raison de l’énergie volubile de ses onze ans. Encore moins le pique- nique, le port du sac à dos, et le goûter .
    Increvable la Vi-vi!
    En ce moment elle était occupée à nettoyer le stock de galets boueux, ramassés la veille dans le ruisseau du viaduc ; elle les frottait vivement dans la vasque d’eau pure, destinée aux oiseaux du jardin, à l’aide d’une brosse à dents neuve, empruntée, je présume, dans le placard du lavabo….
    Tant qu’à se cochonner, autant créer le maximum de désordres collatéraux ; et même pas par vice, juste par totale vacance du « sensé-raisonnable » ; vertu en théorie remise gracieusement, en grande cérémonie, aux alentours de l’âge de sept ans, à tout individu de modèle humain.
    Prix décerné par le grand Génome lui-même en personne, accompagné par son double serpentin à chromosomes multicolores! En théorie, du moins….

    – Vicissitudes du statut de tantine ! J’aurais peut-être pas dû proposer à sa mère de la garder quelques jours, histoire de changement d’air; j’ai plus 30 ans !…..songea Flora.
    Elle contempla un instant le chien voluptueusement étendu sur la vaste méridienne, sous la verdure de la vieille vigne mauve, et l’envia.

    – Viens voir, viens voir ! Viiiiiite ! c’était quoi ?
    – Oui, j’arrive! Quoi, quoi ?
    – Un truc en l’air qui m’a valsé sur la tête au dessus des cheveux, ça revient, là, vite, r’garde !
    – C’est une pipistrelle véloce ! C’est tout gentil !
    – Un papillon de nuit, véloce???
    – Mais non, c’est une petite chauve souris ! Elle passe ici chaque soir à la même heure.
    – Elle fait du vélo ?
    – Bouh là là ! C’est son nom vernaculaire : « pipistrelle véloce » ! Elle vole en l’air, et elle ne fait pas du tout de vélo, jamais!
    – C’est qui vermiculaire ? Il mange des vers ? C’est un hérisson ? Mais un hérisson volant ?
    – A l’aide! Esprits de la terre, venez me secourir ! Invoqua-t-elle.

    -Ca suffit, au lit ! D’abord va te débarbouiller ! Ensuite je te raconterai l’histoire du grand Génome, le vampire vagabond, qui a été sauvé par la petite chauve souris Valérie, l’amie du véto .!
    Bien sur, je ne te propose pas de verveine ou de menthe poivrée ,…., plutôt un thé glacé au sirop de pêche !?
    – Voui, un ice-tea ; pis aussi une grosse boule de vanille, avec ta vinaigrette secrète, coulis de framboise et chocolat tiède !
    – Ok ! Ah, vraiment quelle vie, celle de Vivi! Va t’laver !

    23 heures : que du silence ; victoire !
    Minuscule vibration de la console de jeux, sous les draps, dans la chambre d’à coté….
    Déjà dix minutes de calme, un grand zeste de relaxation en perspective ?
    Plongée à nouveau dans ce bon Jules Vernes de notre enfance profonde.

    Et c’est là que, victorieux vainqueur du silence, le téléphone en bakélite fit vrombir en vrilles son antique sonnerie….Vrîîîîînggg…..
    – tantine, le téléphone !……t’veux qu’j’réponde !? J’dors pas !
    – O temps ! Suspend ton vol !…..
    – Quoi ?
    – Dort, c’est un ordre ! Bonne nuit, à demain ! Je m’occupe moi-même du zouave du téléphone, et itou d’l’inviter à déjeuner : la vengeance est un plat qui se mange froid! Dodo !

    A moins qu’un bouillon de onze heures ?…. Ca pourrait baigner….
    Elle caressa songeusement sa bouche, et promena sa langue sur ses implants en céramique tout doux, tout neufs, avant de retourner finir sa nuit avec Jules.

    • Jakline, très bien, mais je ne fais pas nocturne !!! Il faut m’envoyer le texte avant 20h le vendredi soir, à 2 h du mat, je ré-cu-pè-re !!! 🙄 Le clavier de mon ordi fixe ne marche pas le matin (il marchait hier soir) donc je ferai le copié collé dès que je peux, je suis très très occupée jusqu’à mardi !!!

  11. Ping : LES PLUMES DE L’ETE 24 « la boîte à soleil

    • Merci Marlaguette, j’espère que ton coeur va vite passer à autre chose et retrouver le sourire ! Ecrire fait du bien, certes mais ça ne fait pas tout !!! J’espère remettre ça l’été prochain, merci de ton gentil comm, bises ! 🙂

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s