RESURRECTION ROW de Anne Perry


Voici un billet que je viens de retrouver dans ma « corbeille » et qui a été publié  le 7 mai dernier ! Je le cherchais partout pour l’ajouter à a liste d’auteurs lus, quelle surprise !  Je le remets en ligne ! Ha les mystères de l’informatique…

Et voilà le quatrième de la série, lu pendant le STAR de Liyah (semaine 3). Patacaisse l’a lu en même temps et nous avons décidé d’en faire une LC ! Je suis juste un peu en retard, mais avec les émotions des derniers jours, vous ne m’en voudrez pas ! De plus ce livre m’a été offert par Sharon, qui comme vous le savez connaît bien Anne Perry…

Thomas Pitt notre cher inspecteur débraillé et sympathique se retrouve avec un cadavre un peu particulier sur les bras puisqu’il s’agit d’un corps enterré depuis trois semaines, exhumé et placé sur un fiacre à la place du cocher… Vont suivre deux autres exhumations toujours sans qu’il n’y ait eu meurtre sur les cadavres déterrés, et sans véritable lien entre eux. Ce qui désespère Thomas, prêt à classer l’affaire jusqu’à…

Thomas doit enquêter auprès de la veuve du premier et ses pas le mènent à Gadstone Park, un quartier chic où vient d’emménager notre chère Tante Vespasia dont nous avions fait la connaissance dans Le Crime de Paragon Walk, le tome 3 de la série. Cette dernière est complètement investie dans un projet de loi visant à légiférer les hospices, permettant ainsi d’alphabétiser les enfants pauvres voués à la mendicité ou au vol. Oui mais voilà, il ne faudrait pas que le meurtrier fasse partie de la Chambre des Lords où doit se voter la loi… A propos des hospices dans l’Angleterre victorienne :  »  Hélas nous n’y pouvons pas grand-chose. Il ne s’agit pas d’un cas isolé, ni de centaines de cas isolés , mais d’un système à part entière. L’on ne peut soulager la misère des gens par la charité, même si l’on en a les moyens financiers. Des lois sont nécessaires. Or pour déposer un projet de loi, il faut être membre du Parlement. »

Vous l’aurez compris, ici Anne Perry nous emmène plus souvent dans les quartiers pauvres et glauques de la capitale londonienne. Les quartiers chics côtoient dans l’indifférence la plus totale, la misère la plus noire ! Resurrection Row ne fait pas exception à la règle et certains messieurs, en visitant les fameux hospices verront leurs confort de nanti ébranlé, tout en se pinçant le nez pour ne pas défaillir…  » Mais pire que ces images, il y avait ce goût qui lui restait dans la bouche, cette odeur qui stagnait dans l’arrière-gorge et souillait tout ce qu’il avalait. Était-ce le goût de la culpabilité ? »  Charlotte connaissant Vespasia, se fait inviter à l’heure du thé et récolte de précieuses informations dans ce milieu aristocratique que Pitt a du mal à pénétrer de l’intérieur, vu son statut social ! Nous apprenons aussi qu’Emily, Lady Ashworth laissée à Paragon Walk vient d’accoucher d’un garçon, nous ne la voyons pas dans ce livre (elle récupère) et Jemima, la fille des Charlotte et Thomas allant sur ses deux ans, Tante Vespasia conseille à Charlotte de faire un autre bébé… Par ailleurs, à noter des passages vraiment drôles lorsqu’un des cadavres déterrés est inhumé pour la troisième fois, au grand désespoir de la famille et des amis qui ne savent plus quoi dire…
La peinture de la société victorienne est toujours bien croquée et imagée par l’auteure, par contre je me demande si Anne Perry était enrhumée quand elle a écrit cet opus (deuxième de l’année 1981 avec Paragon Walk) car le verbe « renifler » apparaît toutes les dix pages environ et cette répétition pas toujours à propos (qui plus est) m’a agacée ! C’est sûr que dans le « lot » prolixe de cette série, je dois m’attendre à des épisodes un peu plus bâclés que d’autres, tout au moins mal relus… Cela ne m’a pas gâché le plaisir de dévorer le livre !!! Et je ne saurais trop vous conseiller cette lecture distrayante et instructive ! A savoir que l’intrigue est un peu plus retorse que dans les précédents tomes et l’apparition d’un peintre à la mode nous permet de nous faire une idée des goûts artistiques de certains aristocrates…plus snobs qu’esthètes !

Cocher sous l’ère victorienne, © crédit photos : John Thomson

Une participation supplémentaire au Challenge de Syl « Avec l’auteur…Anne Perry » et au Challenge Victorien D’aymeline ! Et les billets de Patacaisse et de Sharon qui l’a catégorié dans ses anciennes lectures !

Publicités

15 réflexions au sujet de « RESURRECTION ROW de Anne Perry »

    • Oui j’ai vu !! L’intrigue est excellente mais l’écriture vraiment bâclée, deux en un an en même temps… Elle devait avoir son éditeur aux trousses !! Mais j’ai fini le 5ème et j’attends ceux que j’ai commandés, hé hé !!!

    • Je n’ai pas vérifié mais tout le monde renifle pour un oui pour un non, agaçant et c’est le seul tome où je peux le lui reprocher !! J’ai vu qu’elle en avait écrit deux mais quand même !!^^ Merci pour le lien !! Je suis bien occupée avec mon joujou !!! 🙂

  1. J’ai lu pas mal d’Anne Perry et je crois avoir lu celui-là car la couverture me dit quelque chose, mais en lisant ton billet je me rends compte que je ne me souviens vraiment de rien… vraiment la plupart de ses livres ne me laissent aucun souvenir, je ne sais pas si je dois m’inquiéter ou me réjouir (comme ça je peux les relire)

    • Pour tout te dire, si tu me demandes de quoi parle le deuxième tome, je vais retourner lire mon billet pour savoir, toutes les enquêtes s’emmêlent un peu mais si je reprends le livre, tout me revient nettement ! A voir d’ici un an ou deux ! De toutes façons quels que soient les polars, j’oublie souvent la fin !!! Tu peux te réjouir, tu peux les relire sans deviner le coupable !!! 🙂

  2. qui renifle ???je ne comprends rien ! ça ne s’arrange pas, les filles !!!Anne Perry vous rend dingues ! (Sharon m’ayant offert les deux suivants de MOnk, je m’y attelle !! )

    • Alors ma korrigane qui lit les billets en diagonale et croit qu’elle va suivre en lisant les commentaires !!! Na nan c’est pas comme ça qu’on y arrive : Je récapitule : Anne Perry fait « renifler » (dans des expressions) ses personnages toutes les cinq minutes, à tort et à traver souvent, ce qui m’a fait dire qu’au niveau style ou traduction, ce tome était pas très réussi ! Voilà, ça va ? T’as compris ???? Moi j’attends « Un deuil dangereux » de Monk, le deuxième en fait, tu l’as lu ? Je peux t’attendre ou vice-versa pour la LC ? Tu me dis…
      Sinon ça va ??? Tu récupères de tes excès ? Quelle charmante folle tu fais !!! 🙂 ♥

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s