LA CITATION DU JEUDI


Comme je vous l’ai dit hier, j’ai trouvé dans Vol de nuit de Saint-Exupéry une mine de citations ou de paroles bouleversantes, je vous en fait profiter !

« Sur le trottoir on le bousculait ; il pensa encore : « Je ne me fâcherai pas. Je suis semblable au père d’un enfant malade qui marche dans la foule à petits pas. Il porte en lui le grand silence de sa maison. » Il leva les yeux sur les hommes. Il cherchait à reconnaître ceux d’entre eux qui promenaient à petits pas leur invention ou leur amour, et il songeait à l’isolement des gardiens de phare. »

C’est beau non ? !

Sur une idée de Chiffonnette, ICI

Publicités

12 réflexions au sujet de « LA CITATION DU JEUDI »

  1. C’est très beau effectivement, je note de lire absolument Saint Ex mais là je fais une pause de quelques jours…après « Rien ne s’oppose à la nuit  » j’ai besoin de faire une vraie pause lecture…
    Bises à toi sous les vents bretons…ou presque.

  2. J’aimerais, il me semble, être gardienne de phare. La solitude, le silence et l’éloignement doivent être propices à la lecture !
    Saint-Exupéry était à la fois fort et fragile, grand enfant au coeur tendre. C’est un auteur talentueux et attachant.
    Je crois qu’on ne peut pas ne pas l’aimer…
    Bises un petit peu moins frisquettes

    • Les gardiens de phare m’ont toujours fascinée mais si la solitude laisse de la place à l’imaginaire, je ne sais pas si une lecture prenante n’est pas dangereuse… Un gardien doit être vigilant ! 🙂 Saint-Ex faisait corps avec son métier de pilote et il faisait corps avec ce qu’il écrivait… On y sent la sincérité. Bises toujours venteuses (un peu moins !) ♥

  3. Superbe texte, par contre le phare … Pour moi qui je suis clostro et qui n’aime pas se sentir enfermée … le phare c’est bof, rebof et tribof ^^

    Bisous pourris par le vent du sud 😀

    • Moi aussi je suis claustro mais j’ai visité un ou deux phares et je n’ai pas eu cette sensation ! Peut-être l’ouverture sur la mer qui s’étire à l’infini… Mais bon, hein… 🙂 chacun son truc !!! Bises très pourries par le vent d’ouest qui a du mal à faiblir !!!

  4. quel vent d’ouest ? ya pas d’vent ici ! juste une petite brise korrigane qui arrache les toits et les coiffes…rien que de très normal…bizzzz ma chouanne patiente et bizarrement sage….

    • C’est bien ce que je dit, un temps pour les korriganes échevelées !! Le problème c’est qu’en pleine campagne, nous n’avons pas les mêmes structures de protection contre les coupures EDF ma chère !!! Et sans ordi (la moitié de la journée) oui je suis calme, que veux-tu, sage ? C’est autre chose……………… Biiises ♥

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s