VOL DE NUIT d’Antoine de Saint-Exupéry


Il est des petits livres comme ça qui nous réconcilient avec la littérature ! Vol de Nuit en fait partie. Retrouvé dans mes étagères, cette vieille édition de Gallimard dans la collection Pourpre date de 1951 avec une préface de Max-Pol Fouchet, alors qu’à la parution en 1931, la préface était d’André Gide.

Le souffle épique qui monte de ce court roman (172 p.) passe par le style de Saint-Exupéry, poétique, enflammé ou mélancolique, comme les ailes d’un avion englouti par la nuit… Mais quel avion ! C’est l’histoire des touts débuts de l’Aéropostale qui pour concurrencer le rail et le bateau décide de faire voler ses avions la nuit au mépris du danger.

L’action se situe en Amérique du Sud, à Buenos-Ayres (j’ai laissé l’orthographe de l’époque) où Rivière, d’une main de fer dirige les hommes chargés de faire arriver le courrier à bon port dans toute l’Amérique latine et avant qu’il ne reparte sur la France. Si on sent une solidarité, une communion presque entre ces hommes qui vivent sur le tarmac ou derrière leur bureau à envoyer des télégrammes, c’est grâce (ou à cause) à la dureté de Rivière. « Il ne pense rien, disait de lui Rivière, ça lui évite de penser faux« . Ou encore : « Le règlement, pensait Rivière, est semblable aux rites d’une religion qui semblent absurde mais façonnent les hommes. » Il compte aussi bien sur les forces d’un homme que sur ses faiblesses pour mener à bien son entreprise. Lorsque le drame surgit en plein ciel, Rivière ne peut pas lutter mais ne baisse pas les bras. Le pilote ici fait corps avec son avion, être en vol confère presque à un état surnaturel dans lequel la perception du monde est altérée ou sublimée. « Là, au milieu d’aiguilles et de chiffres, le pilote éprouvait une sécurité trompeuse : celle de la cabine du navire sur laquelle passe le flot. »

Après le drame, Rivière sait que va se poser la question de continuer ou pas les vols de nuit pour acheminer du courrier, « cela vaut-il la vie d’un homme » ? Ce vieux grigou sait que s’il ne fait pas décoller l’avion suivant à l’heure prévue, tout sera remis en question et sa crédibilité aussi. Et comme c’est plus un homme de devoir que de sentiments, il fera ce qu’il a à faire…
L’écriture d’Antoine Saint-Exupéry m’a enchantée, je ne me rappelais plus à quel point il était poète… Relisez ce livre si vous en avez l’occasion, deux heures suffisent et c’est un pur bonheur ! D’ailleurs j’ai presque une citation à chaque page…

Lu dans le Cadre du S.T.A.R. de Liyah, Semaine 3.

Publicités

36 réflexions au sujet de « VOL DE NUIT d’Antoine de Saint-Exupéry »

  1. Je n’ai lu à ce jour que le petit prince et je crois que ça vient des « obligations » scolaires qui m’ont rendues réfractaires à ce type d’auteur.
    J’ai toujours détesté que l’on m’impose qq chose et par opposition je n’ai jamais lu aucun titre imposé – je n’ai lu que des résumés à usage des profs et qui suffisaient à me faire obtenir « ma » moyenne raisonnée : entre 7.5 et 9 -Plus aurait paru suspect ^^ – car le français et moi avons été pendant des années ennemis jurés… Merci aux profs (pas tous heureusement, mais trop malheureusement) qui au lieu de nous donner envie… nous font détester certaines matières grâce à leur suffisance,leur manque de motivation ou encore le mépris de la personne -en l’occurrence des enfants en construction – qu’ils ont face à eux.

    Bon j’arrête de philosopher et je me mets à bosser 😆
    Bisous et bonne journée

    • Hou ! J’ai connu ça et bien des classiques ont été remisés aux oubliettes pour ce motif ! Je n’avais lu que Le Petit Prince et( cette découverte dans mes étagères m’a fait me questionner : pourquoi ne l’avais-je donc pas lu ? Un livre sans une seule coquille, d’un style fluide et parfait, que ça fait du bien après certaines horreurs que je viens de lire… On comprend aussi pourquoi il est devenu un « classique », il suffit de lire, c’est évident ! 🙂 Allez zou au travail !!! Bisous

      • Je sais pas si je te l’ai dit -je radote complet ma pôv amie- mais je suis avec Benoîte Groult les vaisseaux du coeur, -classé dans les érotiques bof je trouve que roman serait nettement plus « vrai ». C’est un bijou. si tu ne l’as pas lu, je te le mettrai de côté pour un prochain envoi (mais ne me demande pas quand car tu as vu que je ne vais pas ts les jrs à la poste ^^)

        Biz

        • J’ai dû le lire trois fois « Les vaisseaux du coeur » !!! Et il y a sa soeur Flora Groult qui écrit bien aussi, j’avais aimé « Un seul ennui, les jours raccourcissent »… Si je le retrouve je te l’envoie ! J’ai été fan de Benoîte Groult longtemps… Et non tu ne radotes pas !!! 🙂

  2. ben oui, ça existe les bibli dans les villes mais la chouanne, la pôv’ ch’tiote, dans son coin paumé avec son ru qui déborde ! n’y pense point, la bougresse !
    ça va, l’OPNI sur le tapis ?

    • Nan mé !!! Mon ru est encore loin de déborder et je sais ce qu’est une bibli même si je ne m’en sers pas !!! C’est quoi une OPNI ??? Traîtresse, scélérate !! 🙂

  3. Et ben ! je ne sais comment « ils » peuvent continuer à vivre sans avoir lu Le Petit Prince ! Je parle de Arieste et MTG, bien sûr !
    J’ai dû le lire une bonne douzaine de fois, et encore maintenant et à chaque fois je l’aime autant, et je pleure…
    Il faut aussi que je relise Vol de Nuit, je suis fan de St-Ex !
    Bisous

      • alors l’Estivienne, si tu te ranges du côté des chouannes-viscomtisées, on n’a pas fini !
        bon, l’OPNI ? tu sais, la chose qui encombre ton tapis….wharfffffff

        • Oui j’ai vu !! Je ne risque pas de me « vicomtiser », non merci !!! Par contre on est sur tempête depuis hier et je n’ai pas eu d’ordi de l’après-midi, encore des intempéries venues de Bretagne, rrrrggghhh !!! Je l’ai caché la chose pour éviter à ma tension de faire le yoyo !!! 🙂

  4. je suis chez ma cousine gros bisous pense à toi je t’écris d’un minuscule ordi , pas l’habitude, bises à tout le monde , soleil et vent ici , ❤

  5. Ping : BILAN DU STAR – SEMAINE 3 – |

    • Eh bien disons qu’après certaine lecture qui m’a mise hors de moi, vois-tu, j’ai trouvé ce livre réconfortant et ayant travaillé dans une compagnie aérienne, j’ai retrouvé cette ambiance (pas les mêmes conditions) de solidarité et la plume de Saint-Ex, c’est quelque chose !!!

  6. Ping : BILAN D’AVRIL & Requêtes diverses! |

    • Bonjour Meloce, ravie de ton enthousiasme, j’espère que tu l’as lu ou que tu vas le faire ! C’est un petit bijou, classique certes mais un bijou quand même ! 😉 😀

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s