LE MYSTÈRE DE CALLANDER SQUARE de Anne Perry


J’avais hâte de lire ce deuxième volume de la série « Thomas et Charlotte Pitt » ! je l’ai dévoré en deux jours à peine… Et je freine pour ne pas mordre dans le troisième qui m’attend sagement… Pas pour longtemps…

Deux ans ont passé depuis l’Étrangleur de Cater Street et les prémices amoureux entre Charlotte Ellison et Thomas Pitt se sont conclus par un mariage. Rétrogradant (certes) pour Charlotte car les policiers, fussent-ils inspecteurs, sont considérés comme des commerçants, rien à voir avec la bourgeoisie à laquelle elle appartenait avant son mariage. A l’inverse, sa jeune soeur, Emily est devenu lady en épousant le riche (et titré) George Ashworth ; si elle n’est pas aussi amoureuse que Charlotte, (comme beaucoup de femmes de son époque) elle savoure cette union « bien faite »… Et Charlotte est enceinte de six mois à la fin du livre…

Un beau matin d’hiver, deux jardiniers qui s’apprêtent à planter un arbre dans le parc de Callander Square, découvrent un cadavre de bébé, puis un autre un peu plus bas qui visiblement n’était pas « normal ». Bien sûr, la police, incarnée par le charismatique Thomas Pitt est dépêchée sur les lieux, jusque dans les cuisines des domestiques pour interroger tout le monde. Il semble évident que ces « crimes » ne puissent être le fait que d’une pauvre servante mise enceinte par un maître indélicat ou un rustre qui ne l’a pas épousé… Charlotte, aidée d’Emily, va réussir à « infiltrer » le quartier en trouvant un travail de classement auprès du raide Général Ballantyne, surveillant ainsi les allées-venues des maîtres comme des domestiques dont elle est plus proche, compte-tenu de son nouveau statut social…

J’ai trouvé l’enquête plus prenante que dans le premier tome et moins évidente à résoudre, avec des rebondissements jusqu’à la fin. Certes, deux ans après les crimes commis, elle met surtout en exergue ce que les habitants veulent cacher de leur présent… Les femmes, condamnées à errer de thé en thé l’après-midi s’y révèlent bien plus malines que leurs époux… Une grande partie du livre tourne autour des grossesses non désirées, quel que soit le rang auquel on appartient, le problème reste entier quand il arrive hors mariage… Et Anne Perry nous régale avec la vision du mariage à l’époque victorienne. Il s’agit avant tout (la plupart du temps) d’un bon arrangement entre amis où un couple, à défaut de s’aimer va apprendre à se respecter, à travers le prisme ultra-déformant des convenances, de la bienséance en évitant surtout les « ragots » et bien évidemment le scandale ! Comme le souligne Charlotte : là serait l’offense faite au mari ou à la femme bafouée… Peu importe si tout le monde sait tant que le scandale n’éclate pas sur la place publique, déshonorant ainsi la famille entière. Extrait :  » – Et que peuvent-elles faire d’autre ? On n’abandonne pas son mariage, aussi inconsistant soit-il ; la seule solution c’est d’y travailler. On n’a pas les moyens de partir. Même si on avait de l’argent à soi, une fois qu’on est mariée, ça devient la propriété du mari. Si on s’en va, on s’en va les mains vides. Et personne ne vous aidera car la société n’admet pas le divorce. » Le ton est donné. C’est un aperçu de la société victorienne et de la place faite aux femmes… J’ai trouvé quant à moi Charlotte plus « libre » depuis son mariage et sa grossesse, elle a une liberté de parole que beaucoup n’ont même pas chez leurs parents. Anne Perry nous croque ce petit monde tambour battant de sa plume ironique et fine !

Ce livre compte pour le Challenge Anne Perry de Syl et le Challenge Victorien d’Aymeline.

Publicités

40 réflexions au sujet de « LE MYSTÈRE DE CALLANDER SQUARE de Anne Perry »

  1. J’espère que tu as du temps pour lire car la série des Thomas Pitt est longue. Après, il te faudra attaquer la série des William Monk si tu ne la connais pas encore. Anne Perry a beaucoup écrit et écrit encore. Trsè bon choix.
    @ tantôt

    • Ho ! Je sais ! J’ai sa bibliographie sous les yeux et je ne vais pas tarder à commencer un Monk… Mais ils se lisent si vite, c’en est confondant… Bonne journée Lilou !

    • J’entends bien !!^^ Mais quand j’aime, il me faut en lire au moins trois ou quatre et je vais commander deux Monk dès que possible ! Si j’aime autant, il m’en faudra d’avance…♥

  2. Je vois que tu deviens accro…je sens que je vais céder à la tentation aussi, même si ces si longues séries me font un peu peur. ♥

    • Plus peur que moi tu meurs !! Et là, c’est tellement light, fondant (malgré les meurtres) que je me laisse embobiner sans problèmes ! Et je n’ai pas envie d’arrêter surtout ! Toi qui es à moitié anglaise (les jambes^^), cette série devrait te ravir ! Et je vais de ce pas commander les Tomes 2 et 3 des Monk, je sais d’avance que ça va me plaire maintenant que je connais le style de l’auteure… Allez lance-toi !! (le tome 3 est chez moi, quand tu auras lu les deux premiers, je te l’envoie !)… 🙂 ♥

  3. J’ai lu un certain nombre de romans d’Anne Perry que j’ai dévorés. La lecture est aisée et on se laisse prendre par l’enquête, le suspens et on s’attache aux personnages Charlotte, Pitt, leur petite bonne, leurs enfants… j’aime la peinture de cette société. J’aime beaucoup aussi les aventures de Monk et d’Esther !!! Bises littéraires !

    • Je me suis laissée piéger comme une bleue et j’en redemande !! C’est certes une lecture facile mais bien écrite et comme ça devient une denrée rare (surtout sur la longueur), je suis preneuse ! Je ne vais pas tarder à me mettre aux Monk…

    • Oh mais oui, c’est british à souhait, facile à lire et bien écrit ! Commence par l’Etrangleur de Cater Street surtout car les « Pitt » ne sont pas mariés et il est excellent pour te brosser l’éducation des jeunes filles sous l’ère victorienne… Un bonbon chocolat-menthe ! 🙂

  4. Bis répétita : tu retrouveras le général, sa femme, leurs enfants et Alan Ross dans le septième tome. Si je ne l’avais pas emprunté à la BM, je te l’aurai envoyé.
    Note : je n’accroche pas à la série Monk, plus rude.

    • Roooh il faut que j’attende le septième !! Note que j’ai commencé (en douce) le 21ème qui m’a été envoyé en cadeau… Mais j’ai le troisième aussi à portée de main !! Je ne sais plus où donner de la tête à vrai dire… Ha pour Monk tu n’accroches pas ? Je vais attendre de lire le premier alors…

        • En fait, dans la série Monk, si on craque, il y a une évolution passionnante des personnages principaux aussi, et une vision de l’Angleterre de l’époque qui dépasse les limites de Londres, même si cela reste le lieu principal !! Hester Latterly est un personnage qui a de la trempe, elle va te plaire aussi !

  5. J’attends un moment prochain pour attaquer le 1er volume de cette série… à force de la voir dans les actus de la blogo…ça va être de plus en plus difficile de résister !

  6. Ah je l’adore Charlotte ♥
    L’autre série va te plaire également, par contre le personnage principal est plus « dur », ce qui change ^^ Mais je l’aime beaucoup aussi. Fan jusqu’au bout des ongles donc !

    • Merci Eilu de me rassurer, Sharon m’a fait peur pendant deux minutes ! 😀 Pour l’instant je suis fan, jusqu’au bout des ongles ? Je vais attendre d’en avoir lu d’autres…

  7. Que de bons souvenirs… Je me rappelle très bien le général Ballantyne, qui effectivement revient dans un autre tome ! Perso, j’aime beaucoup les Monk aussi, j’ai un peu moins accroché aux REavley bien que j’aime le contexte de la guerre 14-18, mais je les lis quand même (je suis fâââân !!)

      • Je n’ose même plus faire le zouave chez toi, en ce moment !
        As-tu essayé de lire dans un bus ?… c’est terrible… parfois, je reprends 3 fois la même phrase ou le même paragraphe pour comprendre ce que je lis… tu vois pourquoi je n’avance pas 😆

        • Mais voyons !!^^ Je crois que j’ai lu partout dans toutes les positions, avec ou sans bruit, bref, rien ne m’arrête, sauf les mauvais livres… Je vois ce que tu veux dire ! Quand je n’accroche pas c’est exactement ça, sinon pas de souci ! 🙂 Bises♥

  8. C’est vrai qu’une fois entamé, on a du mal à lâcher ce livre . À la suite de la lecture du premier tome prêté par aymeline, j ai emprunté celui ci à la bibli, j’ ai failli abandonner , le début est trop triste 😦 mais fait bien revivre l’époque !
    Bises 🙂

  9. Ping : BILAN D’AVRIL & Requêtes diverses! |

  10. Ping : Challenge victorien : récapitulatif « Au coeur de mes lectures et mes rêveries

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s