La complainte d’un blogueur…

© clic sur la photo pour accéder à la galerie de Kot !

Je me sens misérable, seul à regarder la pluie qui tombe en noir et blanc sur Paris. Je pensais trouver la chaleur qui me manquait dans ce café mais c’est pire encore, il n’y a personne, tout le monde travaille… sûrement… Lire la suite

Michel Jonasz pour mon dimanche !

Parce que cette chanson, évidemment, me rappelle des souvenirs mais aussi parce que je souhaite à beaucoup de pouvoir passer un jour des vacances au bord de la mer. Dire qu’il en existe encore qui ne l’ont jamais vue (la mer)… Inconcevable non ? Encore d’actualité en tout cas… Lire la suite

CALENDRIER DES PLUMES DE L’ANNÉE POUR FÉVRIER ET PÂQUES ! A vos agendas…

Bonjour à tous 😀 , nous sortons à peine des vacances de Noël que déjà celles de Février se profilent et elles seront suivies de  près par celles de Pâques ! En effet la Belgique où vit Olivia étant moins généreuse, ils n’ont qu’une semaine à chaque fois et pas de zones, eux ! En plus certaines dates ne correspondent pas du tout, surtout à Pâques… Mais bon, nous allons bien nous en arranger, je vous donne également le planning pour Pâques, à savoir qu’il pourra éventuellement changer si un impondérable familial ou autre m’empêchait d’assurer la deuxième semaine … Lire la suite

LE BROUILLARD DES RETOURS…

En boitant, j’ai parcouru les cinq kilomètres depuis la gare, les pieds en sang et les jambes lourdes comme les pierres de granit noyées dans le brouillard du couchant. Le bébé pleure doucement contre mon ventre. J’essaie de ne pas glisser sur la mousse qui, comme les nids-de-poule, jalonne mon parcours. Les chiens, à l’entrée du village sont les mêmes que vingt ans plus tôt : toujours des bâtards à l’œil torve et jaune, la queue en panache ou entre les pattes, à l’image des hommes du coin ; d’un côté les actifs qui troussent de fausses vamps permanentées, de l’autre, les perclus de la prostate. Dans les deux cas, un filet de bave au coin des lèvres accompagne leur désir inassouvi, lorsqu’ils s’égayent sur les pelouses grasses et vertes de la zone pavillonnaire. Lire la suite

L’année sera Fitzgerald ! Récapitulatif du Challenge, à vos marques !

Le Challenge ayant été lancé le 20 octobre 2011 pour une période de trois ans, j’avais promis un récapitulatif trois mois après, avec les Fêtes, j’ai un peu débordé (si peu !), je suis contente de ce premier bilan même si je vous encourage à mieux faire (normal !^^)

Nous sommes 22 participants, inscrits sur trois niveaux : Zelda (1 oeuvre, Gatsby (3 oeuvres) et Nabab (illimité). Comme vous avez jusqu’au 31.12.2014 pour l’honorer, pas de panique ! Pour la liste détaillée, voir sur la page dédiée au challenge, ICI . Lire la suite

TAG..A…TAG…A…TAG ABC ! Atchoum !

Je vous l’avais dit, la taguéite se propage à nouveau, et cette fois le virus (qui a muté) vient de chez  LILIBA ! Moi qui aime l’alphabet, je suis servie  puisqu’il  s’agit d’un tag abécédaire où vous devez indiquer ce qui vous a marqué durant l’année 2011 ! Et éventuellement le début 2012… (Ça c’est moi qui le rajoute !). Comme je vois en couleurs, celles que j’ai attribuées à chaque lettre correspond à ma vision … (mais non, c’est pas compliqué et ici, les gris correspondent aux blancs). Lire la suite

Un coeur derrière l’arc-en-ciel…

© Kot

Elle courait Sybille… La pluie et le soleil dessinaient devant elle un arc-en-ciel qui lui tendait des bras rieurs et légers. Il fallait courir, passer entre les gouttes, ignorer la peur accrochée aux étoiles tombées derrière l’arc-en-ciel. Pas le temps de s’attarder sur le parvis aujourd’hui.  Mettre ses plans à l’abri,  ils faisaient partie de son gagne-pain. Elle travaillait comme interprète dans les milliers de cars qui passaient tous les jours devant Notre-Dame. Elle parlait cinq langues et les compagnies se la disputaient.  On venait de lui proposer une embellie comme celle qui astiquait les pavés de la capitale. Vite, en parler à Ben avant tout. Et oublier le regard de boucher qu’avait eu le patron tout à l’heure, la soupesant du regard comme une escalope à l’étalage. Elle y arriverait, elle l’aurait sa société mais pas comme ça, sûrement pas comme ça…
Chaque jour coché sur le calendrier était en soi une victoire sur la peur vertigineuse qui la faisait douter mais jamais elle ne rompait, comme le roseau du proverbe. Ce soir, il fallait être à Toulouse à 22 heures. Un pas de plus, un pas minuscule parmi ceux de la multitude qui foulait les trottoirs de la ville. Elle se sentait si peu de choses Sybille devant l’indifférente solitude du monde. Sauf pour Ben ! Vite, aller au dépôt ranger ses précieuses cartes, il ne manquerait plus que le patron s’aperçoive qu’elle était partie avec…
En pensant à Ben, des éclats de pluie dorée embuèrent ses lunettes. On a beau voir la misère à tous les coins de rue, on se dit qu’elle restera à la porte, qu’elle ne nous rattrapera pas. Jamais. N’empêche… elle avait eu chaud aujourd’hui malgré le froid qui figeait les ailes des pigeons sous les gargouilles de Notre-Dame...
Elle allait dire à Ben qu’elle pourrait l’accompagner à Toulouse, elle serait là pour l’opération, elle serait là quand le cœur de son fils se remettrait à battre, quand ce cœur donné par un autre lui permettrait enfin de vivre ! Oui il lui fallait cet argent mais pas des mains du boucher.
L’angélus du soir carillonnait à tout rompre, se mêlant à l’arc-en-ciel devenu immense maintenant. Un fol espoir dansait sous sa peau. Après tout, ce n’était qu’une journée ordinaire qui s’achevait sur  Paris, la vie continuait sans repos, toujours plus loin poussée par les nuages…

Ma participation à l’atelier de Leiloona, « Une photo, quelques mots » où vous pourrez également voir la liste des participants, ICI… Les consignes du jeu, PAR ICI.

VERTIGE DE L’AMOUR… de Bashung ! Pour mon dimanche…

Allez, je vous avais promis une chanson qui bouge dimanche dernier, mais faut pas abuser non plus ! La Danse des Canards ou autres rengaines de kermesse, pas trop mon genre non plus… Ce vieux tube de Bashung, mon regretté Bashung devrais-je  dire, car celle-ci n’est pas forcément ma préférée, juste un clin d’oeil… Mais je l’aime aussi ! Une spéciale « amoureux » ! Lire la suite

ETRE LIVRE…OU RIEN ! Tag again !

Les tags sont un virus (comme les challenges à mon avis) et sévissent donc aussi en hiver, c’est Aymeline qui me l’a refilé cette fois et je dois dire qu’il est sympathique, il nous pousse à fouiller notre mémoire et à répondre aux questions par des titres de livres qui ont marqué notre année ! Après mûre réflexion, voici quelques révélations…C’est parti ! Lire la suite

LE PRINCE DU CARNAVAL…

©…ma cousine !

Exceptionnellement, les mots sont placés dans l’ordre où ils ont été déposés (voir ci-dessous, après le texte). L’exercice a été périlleux je l’avoue ! Ce n’est qu’un conte et toute ressemblance avec… patati, patata… n’est absolument pas fortuite ! Lire la suite

LA CITATION DU JEUDI

Je suis en train de lire, en parallèle avec Belle du Seigneur qui n’en finit plus…  (j’espère pouvoir vous en parler un jour), donc je lis un livre voyageur envoyé par Jeneen  » Nos cheveux blanchiront avec nos yeux » de Thomas Vinau, je vous en parle très vite de celui-ci par contre, juste un extrait pour vous mettre l’eau à la bouche : Lire la suite

CHALLENGES 2012, je fais le point !

Mama mia ! Que suis-je en train de faire ? Je n’y crois pas moi-même certains jours quand je m’inscris à un nouveau challenge et puis, allez savoir, d’un coup je me trouve l’excuse qui tue : j’ai ce qu’il faut dans ma PAL ! Oui… sauf que ce n’est pas toujours vrai (les albums par exemple), dans ce cas autre raison incontournable : ça me permettra de découvrir ! Je serai moins bête à la fin de l’année et patati et patata ! Sauf que c’est le temps qui manque en général mais allez, je fais feu de tout bois et je me jette à l’eau : je sais nager après tout… Lire la suite

CHAMBRE 612 de Gwenaëlle Peron

Ce nom vous dit quelque chose ? Et pour cause ! Gwenaëlle, plus connue sous le pseudo de Skriban tient trois blogs : Skriban, blog de lecture, puis l’Atelier de Sriban,  l’atelier d’écriture qu’elle nous propose un dimanche sur deux, remaniement en février 2012 ! Et enfin Moderne Solitude où elle publie les textes des ateliers où elle participe ! Lire la suite

Jamais content !

photo © Kot

Finalement, bonne idée d’avoir pris le métro ! S’y réfugier pour être exact… Il avait réussi à les semer et les portes s’étaient refermées au moment où ses poursuivants, rageurs, tapaient du poing sur la vitre de la rame qui roulait déjà vers ailleurs. Lire la suite

Georges Chelon pour mon dimanche !

Vous allez encore me dire que je je n’aime que les chansons tristes ! Mais pas du tout… Avec ma tante Louise (oui j’ai une tata Louise :)), nous avons beaucoup de goûts musicaux en commun (pas que musicaux d’ailleurs) et elle semble étonnée chaque fois que je connais une chanson qui n’est pas forcément de ma « génération », mais au moins, il n’y  a pas de conflit générationnel entre nous ! Le Père Prodigue fait partie de celles-ci, à l’époque on faisait des chansons quand le père disparaissait au coin de la rue après avoir été acheter ses allumettes, maintenant c’est tellement banal qu’on n’en parle plus ou pas de la même façon… Chère tata, cette chanson est aussi pour toi ! Ça te consolera de ne pas avoir eu la fève ! Hé hé… Telle que je la connais, elle doit être 😳 Lire la suite

FREAKY FRIDAYS de Brigitte Aubert

Freaky Fridays de Brigitte Aubert – Collection Vendredi 13 des  Éditions La Branche (elb) 15 €, 221 pages, 8 janvier 2012. Et ma note : 4/5.

Quatrième opus de cette  collection dont les livres ont en commun le thème du Vendredi 13 ! La présentation et la couverture sont très soignées, j’aime beaucoup le style épuré mais…convaincant, l’oeil qui nous fixe, l’oeil de Moscou ? Hé hé, on n’en est pas si loin. Vous faire partager ma lecture aujourd’hui était une évidence ! Ne soyez pas superstitieux, vous risquez de croiser le pire… Et méfiez-vous des mamies en robe-blouse à qui on donnerait le bon Dieu sans confession ! Lire la suite

LA CITATION DU JEUDI avec Belle du Seigneur…

Vous allez commencer à le savoir… que je suis plongée (par à-coups disons-le) dans la lecture de Belle du Seigneur d’Albert Cohen et comme il me reste encore 700 pages environ, je ne ferai pas de billet rapidement, je tourne au ralenti en ce moment, je m’en excuse ! Ce livre est hors norme, inclassable, il y a des passages avec des envolées lyriques tout simplement incroyables, on peut je pense à la fois le détester et l’adorer ! Sans oublier le grain de folie qui sublime l’histoire… grain de folie que j’adore ! Lisez plutôt… Lire la suite

Une photo, quelques mots chez Leiloona

Un petit parapluie qui m’a inspiré un  court texte, je n’avais pas participé depuis longtemps… chez Leiloona, ICI pour   son atelier du lundi , « Une photo, quelques mots » et voici la photo de Kot qur laquelle nous devions trouver l’inspiration. Lire la suite

LOUISE de Gérard Berliner pour mon dimanche !

Parce que le temps où vivaient des « Louise » n’est pas si loin que ça. Il en existe certainement encore quelques unes qui ont connu cette vie et les atrocités qui vont avec, les douleurs, l’existence qui ressemble plus souvent à un fardeau qu’à un soir de bal, je vous laisse écouter cette superbe chanson de Gérard Berliner….décédé en 2010 à 55 ans d’une crise cardiaque. Clic sur la photo pour le ©. Lire la suite