LA REINE DES LECTRICES de Alan Bennett


Oh My God ! La reine d’Angleterre, maintenant âgée de 80 ans a une nouvelle passion dévorante et incompatible avec sa charge : la lecture ! Ses conseiller, premier ministre et autre « filtre » qui la coupent du monde vont bien essayer de tout faire pour l’en détourner, que ce soit en lui cachant ses livres, en sabotant les colis qui en contiennent, en virant un tabellion fraîchement embauché qui partageait sa passion, rien n’y fera !

Au-delà de la satire très drôle que nous fait Alan Bennett, dans cette fiction, de la monarchie anglaise, de son rôle surtout et du regard indulgent qu’il pose sur la Reine, la décrivant comme privée de tout libre arbitre, confinée dans l’étiquette et le devoir, nous avons une étude très intéressante, qui va aller crescendo de ce que peut être le goût de lire jusqu’à la passion. « – Un passe-temps ? dit la reine. Les livres sont tout sauf un passe-temps. Ils sont là pour vous parler d’autres vies, d’autres mondes. » Mais aussi cette phrase qui en dit long sur le rôle qu’elle a et sur sa vie tout court : « Je dois constamment afficher mon humanité, mais j’ai rarement l’occasion de l’exercer pour de bon. Il y a des gens autour de moi pour le faire à ma place. » Eloquent non ?

En effet la Reine lisait « comme tout le monde et par devoir » avant que ses chiens n’aboient après le bibliobus qui s’arrête tous les mercredis dans l’arrière-cour du Palais. Gênée, elle va se sentir obligée d’emprunter un livre et fait la connaissance de Norman, un « rouquin efflanqué » qui travaille aux cuisines. Jusque là, elle demande conseil pour ses lectures. Et continue son « devoir », ayant ignoré toute sa vie la notion de plaisir. Qu’elle a décidé de rattraper :  » (…) je suppose que vous voulez dire que je ne dois pas quitter la balle des yeux. Ma foi c’est ce que j’ai fait pendant plus de cinquante ans et j’estime avoir désormais le droit de jeter de temps à autre un coup d’oeil en dehors du terrain ». (à son premier conseiller qui lui demande de rester concentrée !).

Puis, au fil des semaines, le bibliobus ne passant plus, elle va rechercher Norman aux cuisines et en  faire  son tabellion privé, chargé de noter et de lui choisir ses lectures : il est bien plus que cela, puisqu’ils font « lecture commune » ensemble dans la même religiosité  (même si lui est plus porté sur la littérature gay !).

Les voyages officiels l’ennuient à mourir empiétant sur ce temps qu’elle n’a pas et qu’elle voudrait consacrer à la lecture. Puis Norman, évincé (par le Protocole) et pour des raisons qu’on lui cache, elle va commander elle-même ses livres, commencer à les annoter, à laisser des critiques au passage, elle regrette le temps où elle aurait pu connaître des écrivains de ses contemporains, hélas morts ! Son intérêt pour les livres, alors qu’elle a parcouru le vaste monde de long en large, qu’elle connaît la plupart des capitales, jusqu’au PIB de certains états, apportent à sa vie une dimension solitaire certes, mais dont elle ressort heureuse. Elle écrira dans son carnet : «  L’une des recettes du bonheur consiste à se moquer des prérogatives. (…) Précepte que ma position ne m’a guère permis d’exercer ».

Mais toujours partagée entre plaisir, devoir et réflexion sur ce dernier, la fin nous réserve une surprise… dont je ne vous parlerai pas  ! Je ne peux que conseiller ce petit livre (122 pages) lu en deux heures de temps à ceux qui ne comprennent pas ce qui nous pousse à lire encore et toujours, pourquoi la lecture est (ou devient) une passion, ce qu’elle génère parfois quand elle est poussée à son paroxysme. Et l’humour anglais en prime, ça ne se refuse pas…. « Elle comprit alors (comme elle le nota le lendemain)  que, parmi d’autres attraits, la lecture fonctionnait au fond comme un muscle qu’elle avait fini par exercer. Elle pouvait à présent lire ce roman sans difficultés… »

Un grand merci à Syl qui a fait un beau billet, ici,  pour ce cadeau qui m’a fait très plaisir ! Les avis enthousiastes de Somaja , Clara, celui mitigé d‘Anne, De Poche en Poche et de nombreux autres que je n’ai pas eu le temps de recenser !

Ma première participation au Challenge de George, Le nez dans les livres ,  et la troisième à son « Un jeudi, un livre » . ,concept qui consiste à lire « en même temps » ou presque dans la journée d’un jeudi… Et les beaux logos qui vont avec ci-dessous !

Publicités

58 réflexions au sujet de « LA REINE DES LECTRICES de Alan Bennett »

    • Surtout qu’il se lit en deux heures à peine, faire le billet a presque été aussi long ! Lecture détente et jolie réflexion sur la montée en puissance de la passion pour la lecture…

    • Toi aussi tu l’as lu ? Je peux rajouter ton lien ? c’est vrai que la fin nous laisse sur notre …faim mais en même temps c’est dans l’esprit de « devoir »… Qui sait s’il y aura une suite !

    • Au lecteur d’imaginer une autre « FIN » !
      Vous me mettez encore plus l’eau à la bouche…
      Vais-je devenir readaddict et me lancer dans le readathon ?… 🙂

      • Pour le RAT d’avril prochain alors parce que celui là c’est mort ma belle mais pourquoi pas ? Il ne faut jamais dire « fontaine… » tu connais la suite ! 😆 Et c’est vrai que la fin est « ouverte » comme on dit, on peut imaginer plusieurs possibilités !

    • Moi au contraire j’étais content que cette merde se finisse ! Je n’ai pas du tout accrocher c’est une histoire dénuée de sens sans scénario ni intrigue…

      • Cher Mario vous êtes prié de rester poli sur ce blog. Je ne traite jamais un livre de « pire merde » sans argumenter un tant soit peu (ce que je ne vous demande pas d’ailleurs) et si vous deviez laisser à nouveau un commentaire de cette envergure, sachez qu’il partira directement à la corbeille sans autre forme de procès !

  1. Ping : Un Jeudi, Un Livre #5 «

  2. Bonjour Asphodèle,
    Après un voyage en Angleterre, j’avoue que ce livre pourrait grandement me tenter … Et de penser que je pourrais avoir une passion commune avec la Reine d’Angleterre, et bien ça me met bien à l’envers !!!
    Signé un Québécois nationaliste
    Bises, mon amie

    • Bonjour Richard !
      Tu es nationaliste ? Qu’est-ce dans votre Belle Province ??? Effectivement, juste après ton voyage, c’est tout à fait ce qu’il te faut ! Et 122 pages, vraiment…délicieuses ! J’aime ton expression « ça me met à l’envers » ! Tu verras dans ce livre, tu seras complètement retourné, tu vas finir sur la tête 😀
      Bises mon ami…

  3. Je dois dire que j’ai été un brin déçue par ce livre dont j’attendais tant (ah cet humour so british que j’aime tant), me suis ennuyée dans ce livre que j’ai trouvé assez plat…

    • Je n’en attendais pas trop, je savais que c’était court et j’ai passé un bon moment (ça faisait longtemps en même temps !) . On aimerait que ce soit plus développé mais la forme quasi « nouvelle » va bien à ce récit je trouve.

  4. Moi aussi, j’ai bien reçu ton message ! Ben woui, je me suis sentie visée !

    Ton billet me donne envie de lire ce livre ! En plus, j’adore la Monarchie so british et j’adoooore The Queen. Tout me plaît en Elle, son rang, son tempérament, son allure, ses chapeaux ! Elle tient bon la barre, envers et contre tout et tous !
    Samedi, je le cherche ce livre et si je le trouve, je l’achète ! J’aurais peut-être plus de chance de le trouver que l’Irrégulière de E.C-R…
    Si tu as mis 2 heures pour le lire, je pense qu’il me faudra juste deux petites semaines, lors de mes trajets en bus.

    Juste une petite rectification : tu dis : « à ceux qui ne comprennent pas ce qui nous pousse à lire encore et toujours »… Ce n’est pas tout à fait ce que je pense ! Ce n’est pas de l’incompréhension, mais plutôt simplement de la surprise car « votre » monde nous était jusqu’alors totalement inconnu (à part Ptitlapin belge : Blog « Les couleurs de la vie »). Il m’arrive de ne pas quitter un livre s’il m’intéresse vraiment ! Mais je suis incapable de lire aussi vite et autant et surtout des livres qui ne m’inspirent pas… et bien sûr absolument incapable de résumer comme tu le fais si bien.
    Alors, comme on se sent un peu les « vilains petits canards », on se moque… mais gentiment, pour donner le change !
    Allez, Miss Aspho & Cie, ne désespérez pas, vous allez, un jour ou l’autre, nous faire aimer la lecture, y’a pas de raison que la Reine y arrive et pas nous ! (sans têtes rondes jaunes pour te faire encore plaisir ! lol !
    Bises de Lyon

    • Hou ! Je ne visais pas en « accusant » mais ce livre est un très bon exemple de la place que peut prendre la lecture à un moment donné de la vie ! Je sais que toi tu comprends, mais j’en connais autour de moi qui ne comprennent pas, mais alors pas du tout ! Pas à ce point disons. Après, la vitesse, tu verras c’est comme le vélo, ça augmente en fonction de ton désir à arriver plus vite au but ! C’est un livre qui parle de la Reine, d’accord, et c’est drôle ce qui lui arrive mais le sujet de la lecture est très bien traité, si tu ne le trouves pas, je te l’enverrais quand ma mère l’aura lu (c’est de famille !) Tu verras, quand tu l’auras commencé, s’il te plaît, tu trouveras toutes les bonnes raisons pour le finir très vite. Ce n’est pas un chef-d’oeuvre non plus, mais un bon moment assuré ! et c’est ce que doit être avant tout la lecture : un plaisir ! 🙂 (et je mets des têtes jaunes si je veux ! 😆 )

      • Bien parlé, un plaisir avant tout, c’est comme pour une rando. Je déteste ces journées de randos-galères où tu souffres pendant 7 heures, le dimanche, et où tu ne peux plus marcher le lundi ! Chouette, on peut en remettre alors ! Je vais chercher ma liste 😉

        • Par contre tu ne me feras pas faire de rando même avec la meilleure volonté 😦 mais une bonne balade où on profite du paysage sans s’en apercevoir, sans souffrir comme tourner les pages d’un livre sans regarder à quelle page tu es, ça s’appelle le PLAISIR ! Mais je n’ai jamais interdit d’en mettre ! Je n’aime pas celui qui tire la langue ! 😆

  5. Et ben, je l’ai terminé, c’était pas rien ce matin pour lire tranquille !
    Tout comme toi, je suis ravie de cette lecture très sympathique, bises !!

    • Ah, je comprends je ne peux pas lire non plus si je suis dérangée, enfin j’aimerais bien être dérangée pour aller faire un tour sur la marina 😉 Je vais lire ton billet !

  6. une lecture agréable et une tellement bonne idée ! je crois que ce livre gagne à être lu d’une traite, moi je l’avais lu en plusieurs jours pendant des vacances très actives !

    • Je l’ai commencé dès que reçu mais j’ai arrêté sinon je l’aurais fini, donc ce matin à 6 heures, je n’avais qu’une hâte, le reprendre à la page 27 ! Vraiment bien vue l’étude sur la montée crescendo de la passion de la lecture ! Et le final cocasse !

  7. Je vois qu’il t’a bien plu ! J’en garde un très bon souvenir, et même si c’est un livre qui ne se prend pas au sérieux, je n’en attendais pas plus et n’ai pas du tout été déçue !! J’aimerais bien trouver d’autres fictions sur The Queen 😉

    • Je n’en connais pas d’autres à ce sujet mais d’après ce qui est écrit dans le livre, il existerait une ou deux bios la concernant…J’ai passé un bon moment 🙂

  8. J’avais aimé ce petit livre sans prétention qui m’a fait sourire du début à la fin. Une fin so perfect !
    Je ne vais plus regarder les « Point de vue images du monde » de la même manière maintenant : je vais tenter; à la loupe; de repérer où elle cache son livre, dans les défilés, pendant les cérémonie…Ah ! vivement le prochain mariage royal !

    • Parce que tu arrives à lire Point de Vues et Images du Monde toi !!! Je ne les trouve même plus chez ma toubib, c’est plutôt le Nouvel’Obs la salle d’attente, dommage j’aimais bien de temps en temps ! Mais c’est vrai que je vois plus la Reine de la même façon ! 😉 Le prochain mariage, si c’est Harry, ça va être rock and roll !

  9. Ping : J’AIME, J’AIME PAS de la semaine |

  10. Ping : MON BILAN D’OCTOBRE, requêtes, santé du blog… |

  11. Ping : Challenge “Le nez dans les livres” | Les Livres de George

  12. Ping : TOP TEN TUESDAY 2 ! |

  13. Ping : La reine des lectrices – Alan Bennett « 22h05 rue des Dames

  14. Ping : Lectures de vacances (2) – La reine des lectrices | Coquecigrues et ima-nu-ages

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s