QUAND DEUX BLOGUEUSES…


…SE RENCONTRENT !

Je vous l’ai dit avant-hier…que Somaja, une amie avec qui je corresponds depuis le début de mon blog (il n’a que 6 mois ce bébé) est passée par mon « bled » ! Mais oui, il y a des routes, des autoroutes qui mènent à tout ! Surtout quand le coeur, la générosité, l’envie se mettent de la partie et permettent ces  rencontres. Alors, passé l’effet de la découverte, nous ne nous sommes jamais vues, même en photo, les langues se sont déliées dans le peu de temps qui nous était imparti ! Il y en a qui doivent avoir les oreilles qui sifflent encore, en bien, évidemment… Ca fait drôle, bien sûr, on est presque aussi émoustillée que lors de notre premier rendez-vous amoureux (presque seulement ! Hé ho) et quelle surprise ! Somaja, qui venait au départ juste pour récupérer des livres échangés depuis six mois entre elle, Syl et moi, m’a offert un SWAP inattendu ! Et allez, à peine remise de mon Bouveret, me voilà repartie avec le coeur qui siffle comme une bouilloire à thé. En plus, il ne faisait pas assez beau pour rester dehors, mais les mots et les livres ont suffi à nous réchauffer ! Comme quoi, si la blogosphère n’est pas le pays des Bisounours, elle n’est pas forcément impitoyable ! Il faut y croire !

Je vous laisse découvrir les attentions « pile-poil » de cette douce et fine psychologue… Jolis paquets aux couleurs d’automne, comme j’aime !

 

 

 

 

On les a mis dans les pommes, les brugnons et les noisettes stockées sur la table, puis dans un vieux fauteuil,  bon c’est pas tout, il va falloir les ouvrir !

 

Pas nette la vue d’ensemble ? Je vais détailler, vous me connaissez !

De VRAIES pralines de Montargis… délicieuses…  

 

 

Un vrai café torréfié, et qui ne me fait pas battre le coeur en désordre, mais excite mes papilles ! Je suis une fondue de café ! Bah j’aime le thé, mais moins…

ET trois livres ! Le fond du bocal de Poupon (pour une excitée du bocal comme moi, c’est très drôle, depuis vendredi, il est presque fini tiens !), La Couturière de (imprononçable) Frances de Pontes Peebles, un pavé de 847 pages ! Ca va le faire pour mon bilan du mois prochain ! Et devinez qui, allez, regardez en-dessous :

Un Tonino, sinon rien ! Saga de Benacquista ! Là je commence à être fournie en Tonino ! Yapluka…trouver le temps de les lire ! Merci encore Somaja pour cette belle journée, trop courte, mais nous allons réitérer l’an prochain et qui sait ? Syl. sera peut-être de la partie… et d’autres que j’aimerais bien rencontrer !

Alors l’automne peut bien continuer de pleurer ses feuilles, il peut faire frisquet dehors, je reste au chaud avec mes livres, ces beaux souvenirs pour l’hiver et ma …provision de noisettes !

 

 

56 réflexions au sujet de « QUAND DEUX BLOGUEUSES… »

  1. Le monde de la blogo ne suffit pas ! Il n’est qu’une étape lorsque les atomes se font assez crochus!
    Allez rien ne vaut la vraie vie, tu le prouves aussi à ton tour !

    • Le blog est un prolongement de nous-mêmes qui ne s’exprime pas dans la vraie vie, pour moi en tout cas, (personne ou presque ne lit dans ma famille). J’avais besoin de m’exprimer là-dessus mais si on ne peut pas rencontrer tout le monde, ce n’est pas ça qui empêche les liens de se tisser ou de se renforcer ! Quand ça arrive c’est un « plus », un enrichissement ! Je suis d’accord avec toi, rien ne vaut la vraie vie ! 🙂

  2. c’est formidable quand une rencontre peut se faire!! et en plus tu es une petite gatée!!
    Faut que j’t’ecrive moa…beaucoup de laisser aller dans ce domaine
    bisous Aspho.

    • Ne culpabilise pas car moi aussi j’ai un retard abyssal… Et toi tu es une vilaine car nous aurions PU nous rencontrer ! Vraiment… 😉 Je ne t’en veux pas, bises 🙂

  3. ah que ces rencontres sont précieuses et comme j’aurais moi aussi me rendre dans ton bled perdu et partager quelques fruits en ta compagnie ! beau billet plein de chaleur et d’amitié !

    • Tu es la bienvenue ! Cette route mène à tout…pas besoin de faire de gros détours. Tu sais ce qui t’attend si tu passes par là ! Et c’est vrai que mettre un visage et une belle âme sur un pseudo fait chaud au coeur…

    • On ira ensemble George ?? Histoire de lui retourner la maison et la tête ?! 🙂

      J’adore l’automne. Quand je pense que je vais le manquer cette année en étant dans l’autre hémisphère… snif…

      « Saga » est un roman fabuleux, un de mes préférés de Benacquista.

      Une belle rencontre et un beau billet. Bises

  4. Belle rencontre, et belles photos ! (elles ne disparaissent plus ?) Et Tonino, en sus ! (« Saga » est déjanté !!! ) Bon, sinon, bonjour ! Je repasse tout à l’heure (étant donné le nombre de personnes prêtes à débarquer, en plus de ceux de la lettre H, mets-toi vite aux plantations : chichon mentholé oblige !!!!!)

    • Non mais ça va pas ? Il y a dejà la Malboro, alors du chichon ! Tu veux ma mort ??? Ne venez pas toutes en même temps, je vais rechuter ! Mais bienvenue Edith, tu as déjà une idée du lieu… Et non mes photos ne disparaitront plus, j’ai compris pourquoi ! Mais remettre les autres va être dur, car je les ai aussi effacées de mon ordi !

  5. Il faudrait qu’on fasse une carte de France avec ou nous nous trouvons (à peu près, pas la peine de donner son adresse sur le net non plus;-) ) afin que ceux et celles qui n’habitent pas loin puissent prendre un café ensemble de temps en temps 😉
    J’ai déjà rencontré et reçu chez moi quelques blogueuses, j’ai (presque) toujours été hyper heureuse de rencontrer des filles que j’avais l’impression de connaître depuis des années, voir mieux que de « vraies » copines!!! 🙂

    • C’est exactement l’impression que j’ai eu, car dans les vraies copines toutes ne lisent pas, voire n’ont pas une perception aussi aigüe de nos goûts… moi je suis en Vendée, beaucoup le savent maintenant, mais si on veut mon adresse, j’ai un mail ! 🙂 Et prendre un café plus souvent me va très bien !!! 🙂

  6. C’est vrai que c’était bien cette rencontre !!! Je ne regrette pas d’avoir fait une halte dans ton « bled » dans lequel je passais depuis tant d’années sans savoir que tu y étais…Bon, faut dire qu’on y passe sans même se rendre compte qu’on y est passé (hé ! hé !), il faut une vraie motivation pour s’y arrêter, hein ? Heureuse de voir que tu aimes mes petits poissons. Bises

  7. Coucou Asphodèle
    Antiblues sait de quoi il parle… Quand on a tissé des liens dans la bloguo, puis en privé, alors la rencontre est vraiment un plus. Après, rien n’est plus pareil sur nos espaces bloguesques, la complicité affectueuse s’installe et la magie opère.
    Ton blog n’a que 6 mois de vie et est déjà si dense, si riche ! Bravo ! C’est un vrai bonheur de t’avoir croisée.
    C’est drôle la vie, dimanche, j’ai fait un rallye avec une fenote de Lyon originaire de Vendée ! Je n’ai pas pu m’empêcher de lui parler un peu de toi.
    Allez, je termine, je te laisse du temps pour lire tes cadeaux !
    Gros bisous ensoleillés

    • Merci Plume de ta gentillesse ! Oui je m’aperçois de jour en jour que les rencontres bloguesques ont autant de valeur que celles qui arrivent parfois dans la vraie vie ! Tu fais des rallyes ? Une vraie pile notre Plume, c’est bien ce que je pensais ! 😉 Je ne peux pas commencer à lire mes cadeaux de suite, d’autres sont en cours…c’est plus possible ça !^^ Biiises fraîches et ensoleillées d’un jardin vendéen ! 🙂

      • Je souscris tout à fait à ce que tu dis, Aspho… j’ai rencontré fin août une blogueuse avec laquelle je conversais depuis deux ans… (oui, nous sommes longues à la détente, je te le concède, mais le plaisir a été intense… ) Quel pied! Je suis d’accord, dans la vraie vie, ce sont des accointances qui relèvent souvent de l’intérêt ou du hasard.
        Sur les blogs cela devient un vrai choix!
        Nous restons en lien Aspho… j’te kif, comme on dit parfois je ne sais trop où… (mais ça me parle un peu…)… Bonne soirée et à bientôt!
        Bettina

        • Oh ! Mais c’est réciproque ! Et je fais ce constat un peu plus chaque jour : j’ai tendance à m’éloigner de mes amis et relations, je passe plus de temps sur mon blog, bon en été quand tout le monde et parti, je dois dire que ça favorise l’éloignement, mais je ne me tais car ma meilleure amie revient et elle je ne la zappe pas ! Il y a aussi des ancrages dans la vraie vie qu’il faut préserver…. Oui nous restons en lien ! Et comment ! Bonne soirée (bonne nuit maintenant) prolifique…

  8. C’est vrai que c’est toujours magique une rencontre. Qu’elle soit amicale ou amoureuse. La voix déjà, lorsque l’on entend la personne au téléphone et que l’on se dit « tiens, je ne l’imaginais pas ainsi » ou l’inverse … »elle est pile poil comme je le pensais ».
    C’est un bien joli monde quand même que celui de la blogo.
    Bel après-midi

    • J’ai des copines de blog qui en ont fait de mauvaises (hélas !), mais pour l’instant, je n’ai pas à me plaindre, bien au contraire ! Et je pense qu’il faut rester soi-même ! C’est vrai ce que tu dis, le film que l’on se fait « avant » la rencontre, et au bout de cinq minutes, on n’y fait même plus attention ! On a l’impression de se connaître depuis longtemps ! 😉

  9. eh, bonne idée Mahie ! A repenser ! (bon, tout le monde chez Asphodèle pour mettre la carte sur pieds, tout le monde sait où elle habite ! Et il y a du bon café depuis le passage de Somaja !)

    • Hé hé ! On se calme ! D’abord il y a quand même du bon café à la maison (celui de Somaja est exceptionnel d’accord) mais ma maison est petite ! Si vous venez hors saison, on ne tiendra pas toutes, c’est sûr ! Par contre, au printemps ou en été, je pourrais te mettre dans l’abri de jardin au coin sans scrupules, arrgh ! 🙂 Tu es déjà « perchée », pas besoin de te mettre dans un arbre, warf…

  10. Ah les rencontres « irl » (in real life) ça me rappelle de très jolis souvenirs ! Et ça fait du bien de lire ton billet, émouvant et chaleureux. J’espère avoir un jour le plaisir de te rencontrer, moi aussi. Que ce soit pendant les prémices de l’automne, ou un jour de printemps.

    • Mais avec plaisir Eiluned, je ne demande que ça ! Sûr qu’en hiver c’est plus triste et ma maison n’est pas un palace grandiose, mais on y a chaud au coeur, c’est déjà pas mal ! 😉 Si tu passes par la région, tu as mon mail ?

      • Ce n’est pas prévu pour l’instant, vu que je bouge rarement de ma zone de confort, mais si j’y passe je viendrais très volontiers… La réciproque est valable aussi, à Bordeaux, tu es la bienvenue… Le chat ne mords pas et mon ours des cavernes sait être très aimable quand il s’y met.

        • Je ne bouge pas beaucoup non plus et pourtant Bordeaux n’est pas loin ! Je n’ai pas peur des chats, mais un ours ??? Bon… si je descendais (qui sait ?) je te ferais signe ! 🙂

  11. Je suis d’accord avec toi : le blog est une part de nous-mêmes que nous n’exploitons que peu dans la réalité. 😉

    Sinon, oui, la blogosphère n’est pas qu’un lieu impitoyable. Heureusement ! 😉

    • Ah mais en ce qui me concerne, je suis tranquille, personne de ma famille ne risque de lire ce que j’écris ! Ou en douce peut-être… Et c’est une partie de moi que je peux enfin partager, jusque là je n’ai fait que de belles rencontres, je souhaite que cela perdure ! 🙂

  12. Une belle rencontre, un superbe (et succulent) colis… Voilà de belles douceurs pour aider à affronter l’automne qui arrive (et la rentrée scolaire qui va avec :0)
    Bisous et bonne semaine Asphodèle

    • Une très belle rencontre ! J’aime l’automne, ses couleurs, sa douceur parfois, c’est une saison qui me plaît… Quant à la rentrée, ça fait quelques années que je ne m’en préoccupe plus vraiment…Mais la rentrée littéraire m’intéresse ! Bises à toi également !

  13. Je pourrais me convertir au café le temps d’une rencontre. Je connais ces pralines. Un délice ! et « La couturière », est un livre qui a eu de bonnes critiques. Je me souviens de celle de Sandy « Ca sent le brûlé » qui m’avait incitée à le noter. Biz

    • Non mais je te rassure, j’ai de l’excellent thé (pas en sachets) en stock, tu boiras ce qui te plaira ! Les pralines sont finies ! Maman me les a toutes mangées en douce (j’en avais goûté heureusement !) Et La Couturière, tu as vu le nombre de pages ? J’y suis pas encore, va falloir que je tombe malade pour le lire tranquillou çuilà ! 🙂

  14. les rencontres réelles , lorsqu’elles sont authentiques , sont l’aboutissement des échanges déjà entamés via les blogs
    L’écrit est un base saine , on ne cherche pas à tromper , on ose pousser un porte qui consolidera le lien , ou contraire , peut le tarir
    J’ai fait beaucoup de rencontres de blogueuses , bloguers aussi , et j’espère que ce n’est pas fini

    ce moment que vous avez partagé , respire le « vrai  »
    bises à toi

    • Je suis d’accord avec toi ! Moi c’était ma première « surprise-partie » 🙂 rencontre… Et j’avoue que les liens tissés avec simplement des goûts communs en lecture (une passion aussi), pouvoir la partager vraiment (dans la vraie vie je ne partage que très peu avec ça !) même un court après-midi ça nous réconcilie avec la nature humaine ! D’autant quand ça va plus loin ! Et le « vrai » comme tu dis, c’est ça qui nous permet de rester authentiques et crédibles, sinon à quoi bon ? Bises également ! 🙂

  15. Très sympa tout ça, très belles photos… Les pralines m’ont mis l’eau à la bouche… C’est chouette de lire ça et là des expériences de rencontres de bloggeurs…

    • Justement ce matin je me disais « Déjà une semaine » ! Pour une premièe, je n’ai pas été déçue…juste intimidée avant et hop ça s’envole très rapidement… 😉

  16. Ping : LA PAL DU RAT !!! |

  17. Ping : Suite des Humeurs avec Somaja… |

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s