LES PLUMES DE L’ÉTÉ 8 – LES TEXTES EN H !


 Tatatam ! Pour la dernière session de la saison, voici de la lecture :  23 textes  à lire aujourd’hui, peut-être plus… Merci à tous ceux qui ont permis à ces Plumes d’exister de façon aussi vivante et diverse, je vous dis à bientôt, aux prochaines vacances scolaires pour la lettre I. En attendant, pour ceux et celles qui ont la plume alerte, vous pouvez vous rendre dans les ateliers que j’ai cités lundi, ici. Et pour finir, une jolie phrase de Pablo Neruda, que j’aime beaucoup et que m’a rappelée 32 Octobre : « Un seul mot, usé, mais qui brille comme une pièce de monnaie : merci ».

Et par ordre d’arrivée des liens : Amélie, Bettina , Olivia , Aymeline , Ella, , Jean-Charles , George, Marie-Floraline et son texte en G, d’abord et celui en H, ici, ,Jeanne Rêvanescence, Plume, Antiblues32 Octobre, Eiluned, l’Ane de Bretagne (nouvelle), Violaine, Miss So, Mahie in the sky , Zoë, JeneenClaudialucia. Pour Manuel, Pierrot bâtonOceane, Célestine,  je n’ai pas reçu leurs liens, je les mets au cas où… Mais voici le logorallye, toujours fait par 32 Octobre et qui nous récapitule les 19 mots qui étaient à placer. EDIT du 20 septembre : je vous ajoute (à ceux qui repasseraient par là), le texte de Valentyne, suite des aventures d’Isabelle la Ponette, qui a maintenant son blog (et oui !), vous pouvez lire ici

Voici la réponse d’Hortense à Marcel, qui a écrit la semaine dernière ici.

Marcel, mon Cher,

Le soleil vient de s’inviter sur la mer, face à ma fenêtre et dessine l’horizon en un trait bleu, fin, lisible. Le contraire de ta lettre. J’avoue que j’hésite entre le rire et les larmes. Les quelques bons souvenirs que je gardais de toi viennent de s’étrangler bruyamment dans un glouglou de chasse d’eau. Peut-être l’image des « chiottes » que tu me renvoies ? C’est ta place certes !

Mais pourquoi tant de haine ? Comment un individu tel que toi, humain, charmant, poli en est-il venu à pousser ce hurlement indécent où j’entends ce qui te restait d’honneur se fracasser sur un mur de vulgarité ?  Je me souviens, des larmes dans les yeux, de notre première soirée, lorsqu’arrivés chez toi, tu as mis la Danse Hongroise de Brahms … J’ai trouvé cette attention si délicate… Oui, nous avions beaucoup bu et tu m’as forcée à fumer ce haschich entêtant qui m’a retourné le cerveau. Mais quelle harmonie ensuite, quel… Bref, je n’en rajouterais pas, ta modestie vient de me percuter de plein fouet : accident de matelas ! Voilà ce que tu resteras. Dieu merci il était moelleux.

Depuis que tu as eu le toupet de me traiter d’oiselle, dois-je te préciser à quel point tu sonnes creux ? Comme un bernard-l’hermite dans sa coquille d’emprunt, tu traînes ton ennui et ta vacuité, concentré sur ton membre, érectible pour le moment… Mais que deviendrais-tu dans l’hypothèse où ta prostate le condamnerait au repos éternel ? J’en souris d’aise. Je t’imagine hirsute et transpirant, à t’acharner sur une jeunesse, belle comme une fleur hyémale (regarde dans le dictionnaire), rouge et apoplexique, l’objet de ta fierté passée devenant chaque jour ton tourment le plus sombre. Tu ne rajeunis pas mon pauvre Marcel, tu ne rajeunis pas. De l’étalon ne restera bientôt qu’une pauvre haridelle affamée, allant d’humiliation en désespoir. Radin comme tu es en plus, il va falloir virer le hérisson qui traîne dans tes poches !

Ce n’est pas par hasard si je te hante encore, hum ? Dis-moi tout. Je serais patiente et attendrais que tu puisses enfin en parler ! C’est bien plus que de la jalousie n’est-ce pas ? C’est l’hécatombe autour de toi ? Les amis t’ont lâché depuis notre rupture ? Avoue. Je reste humble tu sais malgré mon succès grandissant ! Je pourrais t’aider si tu le souhaites. Mais dissipe ce halo de malentendus qui brouille la fin de ta lettre. Fais-toi pardonner et les murmures anciens que tu me jouais à l’oreille rechanteront peut-être.

Je te laisse, j’entends tourner les pales de mon hélicoptère privé, je vais dédicacer à Ibiza, tu avais raison ! Dommage que tu ne comprennes pas ce que j’écris !

Ta pauvre Hortense…

Publicités

81 réflexions au sujet de « LES PLUMES DE L’ÉTÉ 8 – LES TEXTES EN H ! »

    • Bah non pas vraiment du vécu… C’est ça le pire ! Mais on y met certainement un peu de soi sans le vouloir, j’espère ne pas être aussi snob quand même qu’Hortense !!! 🙂 Pour les « accidents de matelas », peut-être… 😉

  1. Waouh ! Décidément, les femmes ont des c. (Voyons, Plume, tu ne vas pas t’y mettre aussi)
    Y’a de la réplique et des règlements de compte dans l’air, ce samedi !
    J’ai bien aimé l’épisode de la chasse d’eau… Mon Dieu, Hortense, quel langage ! MDR !
    Bonne journée Asphodèle

    • Plume, Bettina a changé la fin et le texte est chez elle ! Elle est rentrée ! La fin est un peu modifiée je mets son lien maintenant (me suis pas reveillée à 6h), bises.

  2. Eh bien Hortense tu ne fais pas dans la dentelle ! 😀 Que d’expressions délicieuses ici 😛 si certains font dans le polar véreux (euh… hihi) dans le règlement de compte tu es hard ma chère. Bravo.

  3. Quelle Hortense !!! Une vraie harpie… face à un Harpagon.
    J’ai beaucoup aimé cette peste et ai un peu pitié de ce pauvre Marcel.
    Bravo à Asphodèle.
    Merci de ce bel été passé en si charmante compagnie
    Merci à vous tous en espérant vous retrouvez ici ou là, comme nous en a donné le chemin Asphodèle plus haut.
    vive le I !!!

    • Finalement ils allaient bien ensemble ! Je me suis amusée avec eux, c’est le principal ! Merci à toi, 32 Octobre de m’avoir supleé quand il l’a fallu, de ta fidélité aussi et à bientôt ailleurs…et ici pour le I…

  4. Waouh ! Je n’aimerais pas me retrouver en position de rivale face à cette Hortense !!! Elle me mettrait KO en un round ! J’adore ta plume (et tes expressions ! Si ce n’est pas du vécu, c’est d’autant plus incroyable et…ça en dit un peu sur ton graaaaaand cerveau et son fonctionnement ! J’ai tjs pensé que les auteurs en disent autant par leur façon d’écrire que par leurs romans).
    Bon, sinon, ça va ce matin ? Nous voici de retour, avec Jen, eheh…Biz
    Et merci pour ce rendez-vous d’été, dur dur mais très positif. Belle idée !

    • Ho ! Heureusement que ce n’est pas du vécu en ce qui me concerne ! Pour la personalité de la dame en tout cas… Mon cerveau te remercie humblement ma chère Edith, il était un peu embrumé ces derniers jours, lui pardonneras-tu ses offenses ???? Ca va …doucement ! Mais je résiste hein, t’as vu ? Je vais chez toi dès que j’en ai fini avec le petit déj’ de la Reine-Mère… Bises à vous deux ! 🙂

  5. J’ ai fait mon devoir et tu as mis le lien sans que je te l’ envoie : quel talent !! (mais je n’ en doutais pas). Je regrette de n’avoir découvert cet exercice qu’ à la fin, j’ ai bien aimé le faire.
    Et la réponse d’ Hortense au Marcel me plaît bien!!! Tiens! Y’ a un Marcel chez moi aussi !!!

    • Bonjour Jeanne,
      Oui je constate que beaucoup n’ont pas faibli pour la dernière ! Les plumes de l’automne dorment encore sous les feuilles du même nom, mais la Toussaint sera vite arrivée ! 😉 Marcel ne vaut pas bien cher mais Hortense a ses petits défauts aussi… 🙂 Je n’ai pas encore tout lu, je crois qu’il va me falloir la journée aujourd’hui, je me suis réveillée tard ! Je commence à décompresser… Bises !

  6. pardonnée, pardonnée, hummm, sais pas…Faut voir…Ton arme est le silence, le mien,…
    Bon trêve de bavardages, inutiles, j’ai lu deux textes…en 20 min ! ça promet ! Je continue sous peine d’y être encore à minuit ! A tout à l’heure !

    • Bien la peine de « glander » pendant un mois pour avancer comme un escargot asthmatique! Pfff… Tu veux que je t’envoie un treuil pour t’aider à remonter la pente ? 🙂 niak, niak…

  7. Et toc !!! Bien dit Hortense !!! Quelques sourires largement lâchés à la lecture de ton texte. Décidément, je suis fan, décidément, il faut que je prenne le temps de découvrir ton blog… Laisse moi juste un peu de temps.
    Un grand merci à toi, prends soin de toi…

    • Merci Rêva, prends tout ton temps, je ne te jetterai pas la pierre, d’autant que je suis dans le même cas que toi ! Certains blogs, je les connais mais Les Plumes ne m’ont pas laissées le temps de lire autre chose que les textes sur les blogs des nouveaux ! Je vais aussi découvrir le tien dans les jours à venir… 🙂

  8. J’adore ! Moi, je l’aime cette Hortense, je la préfère à ce nigaud de Marcel, elle n’est pas si snob que ça, voyons ! 😆 Après avoir reçu la lettre de l’autre, là, elle était forcée de riposter. 😉

  9. je ne trouve pas le lien de George, mais bon, ça ne veut rien dire…
    Il y a de beaux textes, ça finit en apothéose ! Je continue (mais c’est vrai que c’est difficile de découvrir les blogs nouveaux, les « plumes » prennent du temps à lire !)

    • George est en vacances avec une connexion Internet aléatoire, elle m’avait dit qu’elle participerait mais je n’ai pas reçu son lien. Elle a peut-être un peu de retard mais elle ne va quand même pas nous laisser sur la plage sans entrer dans la maison !!!! 😉

  10. ah non alors ! On enfonce la porte ! ah la la, ces retardataires, c’est insuuuuupportable …!!!!!! (avec soupir à la Hortense, condescendant et tout et tout )

  11. Ping : Une phrase. Et rien. | Désir d'histoires – Olivia Billington

  12. Cette chère Hortense… Elle a du mordant, dis donc ! Et quelle plume ! J’aimerais bien savoir remettre en place de la sorte un indélicat ! (même à l’écrit seulement 🙂 )
    Bravo, en tout cas, et merci mille fois pour ce bel été en compagnie des Plumes : j’attendrai la Toussaint avec Impatience pour les I ! 😉

    • Hé hé ! On ne va pas se laisser faire tout de même… A chacun ses armes ! Pour Les Plumes, le plaisir a été grandement partagé, nous nous retrouverons certainement (d’ici la Toussaint) chez Livvy ou chez Gwen, ou chez Eiluned ! Et Leiloona, je suis sûre que j’en oublie d’autres qui existent depuis plus longtemps ! 🙂

    • Mais le permalien, tu l’as automatiquement en créant ton billet et quand tu publies, il s’affiche clairement ! A tout à l’heure, je fais une pause dans ma lecture ! 😉

  13. désolée de quitter ces personnages venus se promener tout au long de l’été dans le jardin d’Asphodèle (j’espère qu’ils n’ont pas cueilli toutes tes roses !!!)

    @ Amélie, texte finement ciselé
    @ Antiblues, glaçant ce texte
    @ Arieste, j’adore l’hongre-oie
    @ Asphodèle, en espérant revoir Hortense et Marcel
    @ Bettina, chapeau bas
    @ Claudialucia, que d’inspiration pour une fleur de pissenlit que je vais regarder autrement
    @ Eiluned, une histoire dans l’histoire. Deux consignes assemblées brillamment
    @ Ella, que tout est si joliment dit
    @ Jean-Charles, tout est calculé dans ce récit
    @ Jeanne, qui se tira de l’exercice de belle façon
    @ Edith, le chat a bon dos, le pauvre !
    @ l’âne de Bretagne, il aurait été dommage de ne pas nous faire connaître ce cher Hector
    @ Mahie, une concision terrible
    @ Marie-Floraline, belle récidive après un premier essai transformé
    @ Miss So, texte aussi beau à lire que les tableaux à découvrir dans la galerie, je n’en doute pas
    @ Olivia, quelle phrase terrible
    @ plume, quelle belle idée ces textes croisés et ensuite en prime Sissi !
    @ Rêvanescence, que de douceur !
    @ Violaine, envoûtée par cette histoire
    @ Zoë, un Hommage vibrant aux Héros d’aujourd’hui malgré eux
    @ Célestine, une vie rêvée ou une vie de rêve
    @ Pierrot Bâton, H comme humour qui se glisse au fil des phrases

    @ vous revoir tous !

    • Pfffiiioouuu, tu me donnes le tournis ! Merci à toi de ce « récapépète » studieux ! Je te rassure, les roses s’étiolent mais il en fleurira d’autres d’ici les premières gelées… 😉

    • Tu tombes bien ! Va donc lire le texte de l’amie Edith, tu ne vas pas être déçue ! 🙂 Tu vas t’étrangler avec ton thé, pose la tasse avant c’est plus sûr ! On ne l’arrête plus la dame de Haute Savoie ! 🙂

  14. Allez, rendez-vous avec les I aux prochaines vacances… de la Toussaint ? mais c’est bientôt là ! j’aime bien me projeter dans l’avenir !
    Et ben, j’ai encore 13 textes à savourer !
    Bises et bon dimanche

  15. Désolé d’avoir raté cette semaine en H !! Ma semaine de vacances m’a accaparé plus que prévu…
    J’entame la lecture de toutes ces plumes et j’espère bien participer pour les I !!
    A bientôt

    • Désolé Manuel, j’avais mis ton lien au cas où mais si tu lis mon billet de lundi, au moment de la collecte, les H étaient le dernier épisode de l’été ! Et oui, je reprendrai aux vacances de La Toussaint, quand mon amie Olivia, http://désirdhistoires.wordpress.com fera une pause ! Elle ouvre mardi prochain, tout y sera expliqué… Nous nous reverrons ! 🙂

  16. Ben dis-donc le Marcel, il reçoit une sacrée tombée!
    Très drôle, j’ai bien ri en tout cas, et je trouve que c’est un exploit d’employer ces mots là dans une lettre. Bravo Aspho!
    Alors Rendez-vous aux mots en I à Toussaint, et d’ici là, j’espère que tu pourras poursuivre ta lecture sans peine… la guerre d’Algérie, dans le roman, n’est qu’un passage…
    Bises et à beintôt,
    Bétina

    • Merci Bettina ! Je me suis amusée on va dire… Je reprends ton livre dans cinq minutes, le temps d’éteindre cette machine ! Oui, j’espère que ce n’est qu’un passage parce que là, je suis déjà bien secouée ! 😉 Mais de façon positive, n’aie crainte ! Mais dans ton livre, le contexte « autour » est drôle…Bises. A bientôt bien sûr …

  17. Voilà le jeu est fini … (soupirs) … Il me reste encore pas mal de textes à lire ce dimanche: les participants ont de l’imagination à revendre !
    Ce mois d’aout a été fort agréable et en partie grâce à toi Asphodèle ! J’ai fait de nouvelles rencontres intéressantes dans la blogo à un moment où je cherchais justement à élargir mon horizon. Tes lectrices et lecteurs ont de fortes personnalités et je vais suivre ce petit monde de plus près maintenant que j’ai recouvré ma liberté de temps et de mouvement (les enfants et petits enfants sont partis, ah ça sent la fin des vacances!!)
    En tout cas merci pour cette belle animation estivale et pour cette façon légère et humoristique que tu possèdes de faire vivre ton blog 🙂

    • Mon cher Antiblues ! On ne va pas se prendre au sérieux en plus ! Ton commentaire me va droit au coeur (doucement en ce moment, pas trop d’émotions ;). Je crois que l’élargissement de l’horizon est valable pour beaucoup d’entre nous : il y a des pans de la blogosphère qui se sont levés avec ces Plumes… L’été touche à sa fin, mais l’été indien prendra peut-être le relais, non ? L’animation de ces Plumes a té une…surprise pour moi, et si je suis un peu triste de les laisser, je me dis que l’expérience continuera sous un autre nom, de façon aussi à ne pas lasser, et en faisant en sorte que cela reste avant tout un jeu, le plaisir des rencontres étant égal à celui de lire des « univers » différents : la sclérose n’est pas pour nous !
      Merci à toi de ta fidélité et nous nous reverrons ! 🙂

  18. J’espère qu’elle va le quitter, cet analphabête comme ses pieds…

    Chère Asphodèle: un grand merci vraiment pour ce petit jeu où il y avait gros à gagner:
    de l’humour, de l’émotion, de belles pages d’écriture, des blogs ravissant l’âme et le coeur, de nouveaux amis, j’ai passé le plus bel été littéraire qui fut! Bien sûr je suis partante pour d’autres lettres, une fois par mois ce serait idéal. Même si à ce rythme il nous fallait deux ans pour aller au bout. On n’est pas pressés, hein?
    Je t’embrasse
    Célestine

    • Chère Célestine,
      C’est à toi que je dois dire merci car tu as participé plus que de raison au succès de ces Plumes, destinées au départ à trois ou quatre d’entre nous, tristounettes de voir nos ateliers fermer ! Tu as grandement participé à cet effet boule-de-neige et j’ai découvert des blogs dont j’ignorais l’existence. Je t’ai rencontrée aussi et cela n’est pas rien, cela va perdurer au-delà du jeu. Je prends note de ton « une fois par mois », pourquoi pas après tout ? Il y aura de toute façon, les vacances scolaires, sauf à Noël où je pense que là, tout le monde surveille son chapon et a les mains dans le bolduc ! Mais comme tu le dis, nous ne sommes pas pressés, le but étant avant tout de s’amuser…
      Merci encore de ta fidélité assidûe, je ne manquerai pas de te faire signe une semaine avant la reprise, peut-être (quand même) sous un autre nom… Bises et…bonne rentrée ! (moi qui n’aime pas me projeter trop longtemps à l’avance, je vais devoir faire un planning !!!)

  19. Pas sûre qu’Hortense ait touché un Marcel érectible, ce genre d’homme a un cerveau qui fait bip bip quand agressé sur leur ego, mais elle a eu raison de se vider !:-) bisous et bon dimanche

  20. Dis donc j’ai pris mon temps avant de venir lire ton texte! 🙂 Je le gardais pour la fin! Qui sont donc ces deux zèbres?
    Marcel et Hortense m’ont fait bien rire! Cette lettre fait tellement « vécu » qu’elle m’en rappelle une autre que j’avais écrite quand j’avais une vingtaine d’années!lol 🙂
    Bonne semaine!

    • C’est bien de prendre son temps, on apprécie mieux ! Je t’avoue que je repasse parfois le dimanche relire certains textes, car 25 le même jour, c’est parfois indigeste ! Oh, il y a certainement un peu de vécu dans les fictions que l’on écrit ! Je ne suis jamais tombée sur un tel zigoto personnellement, ni sur une Hortense aussi snob mais j’en ai cotoyés… Après, l’imagination fait le reste ! Bonne semaine à toi et à bientôt sur ton blog ! 🙂

  21. Ping : Miss valentyne | Florica

    • Merci Val, le problème c’est que plus personne ne passe sur ce billet ! Il faudrait faire la promo de ton blog, je vais en parler demain dans j’aime/j’aime pas ! Et que tu en parles aussi à Olivia et à Gwen, pour que chacune le glisse dans leur billet le jour où les textes paraissent. Ce serait bien, un peu de solidarité non ??? Biiises et bonne journée à toi et aux enfants, je passe chez toi !

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s