LA CITATION DU JEUDI avec COURLANDE de J.P. Kauffmann


Livre dont je vous parlerai bientôt et qui m’épate ! Je ne m’attendais pas du tout au romanesque maîtrisé, dans un style fluide et impeccable !

 » Elle concevait l’amour comme un exercice naturel, agréable, ce qu’il est incontestablement, mais pas uniquement. Plus romantique qu’elle, il est possible que je rêvais d’une impossible fusion de l’âme et du corps. Je ne m’en plaignais pas, mais était-ce bien la peine de lire ces peintres de l’introspection amoureuse que sont Stendhal et Balzac  ? Qu’en avait-elle retenu ? »

Sur une idée de Chiffonnette, .

20 réflexions au sujet de « LA CITATION DU JEUDI avec COURLANDE de J.P. Kauffmann »

  1. et voilà, vous n’en dites pas assez toutes les deux ! La citation est extra…et en total décalage avec le « si accueillant » « Ce contenu a été publié le Uncategorized. Mettez-le en favori avec son permalien » juste derrière ! Quant à Balzac, je redécouvre avec surprise quelques petites choses pas mal (LC avec Jul)

  2. « Elle concevait l’amour comme un exercice…  » Elle = Prof d’EPS ou bien adepte du vitalisme dont parle Onfray en ce moment dans la rediffusion de ses cours à l’UPC? 🙂 Je mélange tout mais je ne sais pas pourquoi, ça m’y fait penser… En tout cas, je note que le livre vaut le détour!

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s