UNE TOUTE PETITE HISTOIRE D’AMOUR de Christophe Honoré


Dans la collection Neuf de l »école des loisirs, 1998.

Il s’agit là d’une grande et immense histoire d’amour entre un fils et son père. Comment  un gamin de douze ans va-t-il à la rescousse du naufrage qu’est devenu la vie de son seul parent, celui qu’il connaît depuis la naissance puisque la maman est morte en couches ? Un livre espiègle, touchant et au style enlevé. 94 pages qui s’avalent en une heure de temps et nous remontent le moral !

Julien et son père de 30 ans vivent seuls,  pauvrement, le papa sans emploi passe tous ses dimanches à La Divette, bar tenu par Louise, forte femme, face au Canal Saint-Martin à Paris. Le canal qui est un personnage du livre à part entière puisqu’il accompagne les parties de pêches dominicales de Julien le dimanche après-midi, il le longe jusqu’à Stalingrad, puis Gare de l’Est quand il s’aventure hors de son quartier.

Quand il ramène ses huit poissons (pas plus !) ce dimanche soir à La Divette, poissons qui finissent dans la cuvette des W-C, alors que Louise lui a toujours fait croire qu’elle les servaient à ses clients le lendemain (il n’est plus dupe, il a 12 ans !), une équipe de cinéma est là, à la recherche d’acteurs style « piliers de bar » pour un casting. Le coeur gonflé d’espoir, il cherche des yeux son père, espérant qu’il va saisir cette occasion pour les sortir de leur situation précaire  dont il commence à avoir honte :  » Je suis trop sentimental, j’ai pas à avoir de la peine pour papa, j’ai pas à lui donner des excuses (…) C’est lui qui devrait avoir honte, pas moi. Je m’en contrefous qu’il fasse un film ou de la peinture  (…), mais qu’il fasse quelque chose. Point. «  Mais, voilà, le papa s’est caché, il a un contentieux à régler avec le monde du cinéma, la mère de Julien était actrice… Alors tournera-t-il ou pas ? Julien parviendra-t-il à ses fins ? Des petites histoires d’amour viennent saupoudrer d’humour ce roman où la vie, passée au crible dans le regard vif et intelligent d’un gamin prend une autre dimension, celle où les enfants deviennent « forts en grande histoire d’amour »

«  Mes yeux fermés, mes mains sur les oreilles, mon corps tremble de chaud, je m’enferme dans cette brûlure et je lutte contre moi… Ai-je jamais été si seul ? J’en ai marre de grandir, papa. »

Livre émouvant et jamais pleurnichard, le ton est juste, les mots (et les pensées) mis dans la bouche de l’enfant sont adaptés, quand on sait que le papa est très jeune, qu’il aime son fils plus que tout mais ne s’en occuppe pas forcément très bien, pas toujours… Le rythme haletant de cette balade dans Paris (et au-delà), dans leurs vies et celles des autres, nous tient en haleine jusqu’au bout. Je vous le conseille si vous le voyez passer !

Né en 1970, Christophe Honoré est aussi scénariste, réalisateur et ça se sent ! Si vous souhaitez voir sa bibliographie et sa filmographie, c’est  . Il a obtenu en 2009 le Prix du Meilleur Scénario pour « La belle personne » au Festival de Lecce (Italie), en 2010, le Prix Baobab de l’album de Jeunesse salon du Livre de Jeunesse de Montreuil pour « La règle d’or du cache-cache » et d’autres auparavant. Ce monsieur a plusieurs casquettes qui ma foi, lui vont bien.

Je remercie Somaja, des Mille et une pages de Somaja de m’avoir adressé ce livre, (elle connaît bien mes goûts !),  et j’ai passé un excellent moment de lecture, tout en douceur et spiritualité !

31 réflexions au sujet de « UNE TOUTE PETITE HISTOIRE D’AMOUR de Christophe Honoré »

  1. Très heureuse que tu aies aimé.
    Si ta BM a un bon rayon jeunesse, tu trouveras peut-être aussi « Tout contre Léo », (et la suite), de belles histoires de famille, de fratrie, d’amour tout simplement.

    • Merciiii à toi surtout ! J’ai été happée et enchantée par cette lecture !! Je note ceux que tu me conseilles, car vraiment c’est de la littérature « jeunesse » pour adultes aussi !!^^

    • Merci à toi pour ce compliment ! je dis ce que j’ai ressenti…maintenant je n’ai pas la prétention de dire si c’est bien ou pas pour tout le monde !!! 😉 Je pense que sur ce coup là, on ne risque rien !^^

  2. Je connais bien la collection « neuf » de l’école des loisirs, avec mes élèves j’étudie quelques titres phares.Si tu veux, je pourrai te conseiller d’autres livres qui te plairaient dans cette collection.
    Bises
    Célestine

    • Je ne dis pas non, car c’est une (re) découverte cette collection ! Je ne pensais pas que ce genre de lectures m’emballerait ainsi ! Mais ma conseillère est prof elle aussi, et elle ne me déçoit jamais !!^^Tu peux me donner des titres, je les prendrais à la médiathèque !

  3. Merci d’être arrivée chez nous par hasard et de nous avoir laissé un petit mot.
    Je viens de prendre connaissance du tien, dès le premier article j’ai envie d’en savoir plus, sur ce livre bien sûr, mais sur ton blog aussi.
    Au plaisir de te lire…

  4. Bonjour Asphodèle
    J’ai très envie de le lire maintenant. Je vais me le procurer. De la filmographie de Christophe Honoré je n’ai vu que « 17 fois Cécile Cassard » avec Béatrice Dalle et j’avais adoré. Je viens lire sur un blog hier le plus grand bien de « Non ma fille, tu n’iras pas danser ». Un artiste à suivre incontestablement.

    • Bonjour Luzy,
      Je ne retiens pas toujours les noms des réalisateurs (surtout les nouveaux), aussi en allant sur Wiki pour me pencher sur sa bio, quelle surprise ! Mais c’est bien sûr ! A suivre comme tu le dis, il en a sous le sabot ! J’ai lu aussi un article élogieux sur « Non ma fille,… » et je n’avais pas fait le rapprochement du tout en commençant ce livre ! 😉

  5. Bouhouhou… Je rentre de ma librairie : il est épuisé. Impossible de me le procurer. Bon, il y a encore la bibliothèque mais pour le faire lire à mes élèves, c’est rapé.

    • Il n’a jamais voyagé !! On me l’a envoyé (coucou, bonjour) et quelqu’un va le récupérer en route de « retour » mais ce n’est pas un livre-voyageur ! Et je ne peux pas joindre la propriétaire jusqu’au 15 août ! S’il t’intéresse je vais le lui dire ? Elle décidera… 😉

  6. Je l’ai noté pour l’avoir à la BM dont je m’occupe. Je cherche toujours des idées de livres pour enfants alors merci. Si vous avez d’autres idées je suis preneuse

    • Bonjour Astrid et bienvenue ici ! J’ai aussi Et Dieu dans tout ça ? de Marie Desplechin qui aide beaucoup les enfants en demande sur la question des religions. Une enseignante qui passe de temps en temps ici me dit être contente des livres Jeunesse de Marie Desplechin en général et moi je trouve la collection Neuf, l’école des loisirs particulièrement pertinente. et pour ceux qui préfèrent les BD, je ne saurais trop que conseiller l’inénarrable et toujours pertinente Mafalda ! Mais je ne suis pas non plus une spécialiste… 😉

      • Merci pour tes conseils. Marie Desplechin les enfants aimes beaucoup et nous en avons à la BM.
        Mafalda, connais tu l’auteur sinon je le rechercherai sur le net.
        Encore merci pour ces conseils

    • Ah, je suis contente ! Je t’avais envoyé une graaande carte avec des roses trémières mais apparemment tu ne l’as pas reçu elle ! Je vais réitérer car aller sur ton blog est une aventure. D’ailleurs Somaja m’a demandé ton mail car elle n’arrivait pas non plus à se connecter ! Dis, tu ne veux pas changer de plate-forme des fois ???? Pas forcément WP qui est un peu compliquée au départ mais une plus conviviale ! 🙂 Biiises Argali et bon dimanche… 🙂

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s