DIMANCHE C’EST POESIE – 4


La poésie nous est souvent contée en chansons. Et celle-ci devrait être l’hymne national de tous les pays du monde, mais on n’y est pas… En souhaitant qu’elle vous plaira autant qu’à moi…qui ai la chance de voir ces arbres de ma chambre…et une vision apaisée du monde, ça fait du bien !! Bon dimanche à tous  avec le grand Gilles Vigneault et ses comparses Robert Charlebois et Félix Leclerc !

20 réflexions au sujet de « DIMANCHE C’EST POESIE – 4 »

  1. Jolie poésie!!
    Et non, on n’y est pas et loin de là.. Peut être dans un monde utopique??

    Tu as une belle vue de ta chambre.. Moi, j’ai vu sur un une route et un immeuble… ça a un certain charme! 🙂

    Bon dimanche sous le soleil!

  2. Son t-ce des arbres de Judée ? Très agréable en tout cas.
    Moi je n’ai pas trop à me plaindre avec le printemps, les arbres ont remis leur habit vert et je ne vois plus l’immeuble d’en face … et la voisine qui, pour tuer le temps, passe des heures à la fenêtre de sa chambre à regarder ce qui se passe « chez nous » ^^
    J’adore cette chanson elle est magnifique et combien toujours d’actualité.

    La photo mythique Hiroshima avec cette petite fille nue qui fuit … Elle me prend toujours autant à la gorge. A ce propos, il y avait eu une émission commémorative d’Hiroshima, (dans mon esprit, c’est assez récent et en même temps « vieux ») peut-être pour les cinquantes ou les soixante ans, la petite fille était venue témoigner à la télévision française et cette dame d’age mûr,avait expliqué très dignement, que les plaies créées ce jour étaient toujours là et qu’elles ne cicatrisaient pas … ET maintenant Fukushima … souhaitons que l’homme arrive a éviter une nouvelle catastrophe de même type. En 1945 « on ne savait pas » et maintenant on ne peut plus le dire…
    Bon dimanche et bon deal.

    • Oui ce sont des arbres de Judée et très en avance cette année, comme le reste d’ailleurs !! La photo du clip ce n’est pas plutôt la guerre du Vietnâm ? Tu me mets le doute… Je vois le reportage dont tu parles mais c’est loin… Si les Carmadou passent par là, ils sauront eux !! Je vais faire un saut chez toi avant de me préparer pour mon souriceau…

      • Tu me mets le doute à ton tour, tu as peut-être (même sûrement) raison ^^ c’était au début des années 70, quand l’armée US avait passé des village au napalm …
        Bon souriceau ^^

        • Ah tu me rassures ! Ca y est pause déjeuner finie, invités partis, je m’y mets !! Merci à toi de tes encouragements, n’étant pas inscrite, je vais me sentir seule, lol !!^^

  3. je vois que tu n’es pas la seule à avoir choisi une chanson au jourd’hui, et celle-ci est un classique maintenant!
    j’ai moi aussi la chance d’avoir un très beau jardin(entretenu entièrement par mon mari, qui adore ça, donc je le laisse faire!)et cette année nous avons un début de printemps superbe…une aubaine dont nous profitons au maximum…bon dimanche, bises!

    • Poésie et chansons d’auteur vont souvent de pair ! J’ai vu que tu parlais de Renaud, je vais vite faire un saut sur ton blog car après j’entame mon « souriceau »… Et tu as de la chance d’avoir un mari pour le jardin !! Moi c’est le jardinier et moi quand je peux !! C’est une petite forêt vierge, surtout que tout a poussé et éclos en 15 jours ! Incroyable !! Il y a déjà des clochettes au muguet…^^

    • Je confirme, c’est un plaisir même quand on n’est pas dans le jardin de voir ces arbres en fleurs !! Et pour la chanson, c’est un rêve utopique, mais bon…il faut y croire !!^^

    • Ah ! Il faut bien des plaisirs à vivre en campagne !! Et encore tu ne vois pas sur la gauche les lilas, les pommiers et cerisiers en fleurs, c’est une apothéose en ce moment, même trop précoce, d’habitude c’est en mai…Dérèglement climatique ??? Je pense…^^

  4. Quelle vue ! C’est le genre de petites choses qui donnent à la vie de vraies bouffées de beauté. Des arbres en fleur, quelques pépiements d’oiseaux, et on a toute suite le sourire, même pour un seul instant.

  5. C’est une photo de Nick Ut elle a été prise le 8 juin 1972 durant la guerre du Vietnam, ces enfants hurlent parce qu’ils ont été brûlés par le Napalm.

    Kim Phuc la jeune a alors 9 ans, elle va subir 17 opérations des soins pendant 14 mois, elle vit maintenant au Canada.

    Cette photo est exposée en ce moment à la Maison Européenne de la Photographie à Paris dans le cadre d’une exposition consacrée à Henri Huet un autre photographe de la guerre du Vietnam. Une expo qui vaut vraiment le détour!

    • Ah voilà !! Je le savais mais sans ce florilège de détails !! Merciii à vous et quelle chance d’être sur les routes, entre deux expos… Paris me manque pour cela et…les bibliothèques !!^^ Ce blog va devenir (dans la partie commentaires) une annexe de Wikipédia, sérieuse concurrence…

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s