DIMANCHE POESIE 3-


Parce qu’il est des jours, et pas seulement les dimanches (que je hais comme dans la chanson), où nous prenons conscience avec plus d’acuité que d’habitude que certains êtres chers, en amour, en amitié sont menacés, qu’ils ne resteront pas éternellement avec nous. Nous non plus, d’ailleurs. Mais eux, peut-être partiront plus tôt et quand j’y pense, me vient instinctivement aux lèvres ce poème d’Aragon que chante superbement Jean Ferrat : Que serais-je dans toi ?

Que serions-nous sans ceux qui ont contribué à faire de nous la femme ou l’homme que nous sommes devenus, que même le temps, les ruptures, les séparations, n’ont pu couper le lien qui nous reliait encore à eux, petit fil fragile qui peut se rompre à tout moment.

A tous ceux là (il n’y en a pas beaucoup et ils se reconnaîtront), je leur dis simplement « Merci » et leur dédie cette chanson…

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « DIMANCHE POESIE 3- »

  1. Difficile de dire quoique ce soit, tellement c’est beau, dans la simplicité de l’expression, dans le regard porté sur l’autre … dans l’humanisme de ces yeux là ! On se sent plus humain ! Mais j’aime aussi beaucoup son côté « ouverture sur le monde » …

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, il sera toujours bienvenu !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s